En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés et mesurer la fréquentation de notre site. En savoir plus

Ok, j'ai compris
La Fdration Franaise de Billard sur Facebook La Fdration Franaise de Billard sur Twitter La Fdration Franaise de Billard sur Youtube
Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

Championnat du monde 5-quilles

Mise en ligne : 21-07-2017
Dernière mise à jour : 23-10-2017
Championnat du monde 5-quilles

Championnat du monde 5-quilles individuel à Necochea (Buenos Aires, Argentine), du 5 au 15 octobre 2017.

L'Argentin Alejandro MARTINOTTI succède à l'Italien Matteo GUALEMI au titre de champion du monde 5-quilles. Les places suivantes sur le podium sont remportées sans surprise par les Italiens Michelangelo ANIELLO (médaille d'argent) et Andrea QUARTA ainsi que Carlo DIOMAJUTA (médailles de bronze).

Les Français Matthieu Hingant et Maxime Jublot terminent respectivement à la 32e et à la 44e place.

Maxime Jublot revient pour nous sur l'événement...

"Le club Rivadavia de Necochea et son président, Mauricio Coronel, organisaient cette année, et 8 ans après la dernière édition en Argentine, le championnat du monde de 5-quilles. Cette station balnéaire est un lieu historique de la discipline puisque Nestor Gomez, double champion du monde et maestro du jeu y a grandi. Il bénéficie d'une invitation pour l'événement, dont la valeur émotionnelle est encore renforcée par la présence de son fils, Camilo Gomez, récent champion "nazionali" en Italie, professionnel depuis ce début de saison.

2 ans après Milan, la formule est à nouveau "open" et l'on voit s'affronter plus de 150 joueurs pendant 3 jours de qualifications. 8 rescapés rejoignent les 40 qualifiés par les nations. Les Italiens et Argentins sont en position de force avec respectivement 11 et 12 joueurs dans cette phase finale, aux côtés de 5 Suisses, 4 Uruguayens, 4 Allemands, 3 Danois, 2 Belges, 2 Autrichien, 1 Saint-Marinais, 1 Luxembourgeois, 1 Mexicain et 2 Français (Matthieu Hingant et moi-même, Maxime Jublot).

Le tirage au sort réserve une poule jouable à Matthieu avec Sedlack (Autriche) et Reich (Allemagne), moins forts que lui sur le papier, les 3 autres concurrents étant parmi les favoris : C. Gomez, G. Canavesio, M. Gualemi. Il s'en sortira avec deux victoires logiques et 3 défaites. J'hérite d'une poule très dense avec deux Italiens (C. Maggio et D. Lopez), deux Argentins (Della Gaspera et G. Longo) et un Uruguayen (E. Berruti). Après avoir mené 2-0 lors du premier match face à Berruti, je sors avec 4 défaites lors de matches accrochés, Maggio restant le seul à m'infliger un sévère 3-0. D. Lopez, récent vice-champion d'Europe et deux fois vice-champion du monde est, à la surprise générale, le second éliminé de cette poule très relevée. Malgré cette élimination précoce, ce premier championnat du monde aura été très riche en enseignements et sera un atout pour les échéances futures individuelles ou par équipe.

Lors de ces phases de poules, on note une défaite de Gualemi, champion du monde en titre, contre Canavesio (Argentine), un sans faute de E. Sjorup (Danemark) et on retrouve Quarta et Aniello en bonne forme. Pour les phases finales, Matthieu prend M.Aniello, le champion du monde 2008, en 16e et ne crée malheureusement pas l'exploit. S'en est fini pour les Français.

Dans la suite du championnat, Toni Rosenberg (Allemagne) crée l'exploit en éliminant le champion en titre, M. Gualemi, pour accéder aux 1/4 de finale, dans lequel on le retrouve avec 4 Italiens et 3 Argentins. Seul A. Martinotti accède aux demi-finales pour l'Argentine face aux Italiens, après une très belle remontée. Il renouvellera la performance en demi-finale contre A. Quarta, le meilleur joueur de ces 10 dernières années et contre M. Aniello en finale pour s'octroyer le titre ! Avec 3 victoires 4-3 et en étant mené à chaque fois au score, la solidité mentale de l'Argentin et un public bouillant tout acquis à sa cause ont eu raison des transalpins. Cette victoire est superbe.

Bravo au club de Rivadavia et à la Fédération argentine pour ce beau championnat et ce titre mérité. L'atmosphère chaleureuse et l'ambiance incroyable assurées par les 300 à 400 spectateurs journaliers ont été une superbe réussite."

Article UMB.

Résultats.

La lettre de la Fédération

Collectif France
Jeunes 3-bandes
Téléchargements
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Simonis
Toulet
Aramith
Amphora