En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés et mesurer la fréquentation de notre site. En savoir plus

Ok, j'ai compris
Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

Collectif France Jeunes 3-bandes

 
 
Collectif France jeunes 3-bandes
Actualités
CARAMBOLE : World Cup 3-bandes à Porto du 02 au 08 juillet 2018

 

Après Antalya en avril dernier, Frédéric Caudron remporte sa seconde World Cup de la saison au terme d’une finale à sens unique face à Tayfun Tasdemir (score final 40 à 21 en 14 rep.). La MG du vainqueur s’élève à 2,38, contre 2,32 pour le finaliste. Les Coréens Jung Han Heo (1,75) et Sung-Won Choi (1,584) complètent le podium.

Frédéric Caudron - Photo FFB

 

Tayfun Tasdemir - Photo FFB

 

Jérémy Bury s’est incliné en 1/16e de finale face au Turc Lütfi Cenet après prolongation. Jérémy avait auparavant terminé la distance en 30 rep., avant que Cenet n’égalise et s’impose 2 à 1 dans la prolongation. Au classement mondial, Jérémy Bury conserve la 20e place avec 149 pts.

Jérémy Bury - Photo Kozzom Studio

 

Replays sur Kozoom - Résultats sur le site de l'UMB

Journée du mercredi 04 juillet

Fin de l'aventure pour Kévin Perrotin et Jérôme Barbeillon dans l'étape des pré-qualifications, dont le niveau ne cesse de monter. Après un match nul face au Turc Gokhan Salman en 36 rep., Kévin a perdu son second match contre le Coréen Chi Yeon Cho  (14 en 17). Il réalise 0,792 de MG sur cette phase et 0,923 sur l'ensemble de ses matchs. Dès son premier match contre Glenn Hofman (défaite 30 à 15 en 20 rep.), Jérôme Barbeillon a  perdu toute chance de qualification compte tenu du niveau du groupe, mais a bien réagi contre le Coréen Young Hoon Lee (victoire 30 à 28 en 16, et 1,25 de MG.).

Jérémy Bury rentrera en compétition vendredi dans la phase principale. L'objectif sera de mettre un terme aux dernières  éliminations dès le premier tour et de retrouver ensuite une dynamique de victoire pour remonter au classement mondial.

 

 

Journée du mardi 03 juillet

Repéché du lundi en tant que meilleur deuxième, Kévin Perrotin s'est qualifié pour la journée du mercredi avec une première victoire en 16 rep. sur  Jose Miguel Soares, puis un match nul arraché sur Raymon Groot en 32 rep. Kévin réalise 1,25 de MG et intègrera le groupe B des pré-qualfications avec Chi Yeon Cho et Gokhan Salman. Gwendal Marechal (1,098) et Jean Reverchon  0,96) sont éliminés.

Photo Kozzom Studio

Journée du lundi 02 juillet

Nathan Duriez et Maxime Panaia ont été éliminés avec un niveau de performance assez moyen et contre des adversaires pourtant accessibles. Après une première victoire en 34 rep., Nathan s'est retrouvé dans une triangulaire favorable, mais s'est incliné dans son second match 30 à 19 en 35 rep., abandonnant la première place à la MG. (0,71). Maxime a également subi le même sort dans le match décisif avec seulement 12 pts réalisés en 24 rep. (0,77 de MG). Invaincu, Kévin Perrotin se classe second de son groupe avec 0,714 (un seul match suite à un forfait). Jean Reverchon s'est brillamment  qualifié avec deux victoires  et 1,395. Kévin Vasseur prend la seconde place de son groupe avec une victoire et une défaite (0,632 de MG).

CARAMBOLE : Wolrd Cup 3-bandes à Blankenberge du 11 au 17 juin 2018

Journée du dimanche

Après un passage à vide, Dick Jaspers renoue avec le succès et une victoire en finale sur le Turc Semih Sayginer qui signe à Blankenberge son retour au plus haut niveau (score final 40 à 33 en 17 rep.). Tout au long de la finale, le Néerlandais a fait la course en tête, malgré de beaux retours de Sayginer en début de match, pour prendre un net avantage sur la fin. Jaspers réalise 2,061 de MG et Sayginer 2,01, la meilleure performance revenant à Eddy Merckx, qui se classe 3e avec 2,465, accompagné sur la 3e marche du podium par Nikos Polychonopoulos avec 2,208.

Les jeunes se distinguent avec David Zapata qui atteint les quarts de finale avec une splendide victoire en 8e sur Frédéric Caudron (40 à 29 en 13 t une MG de 1,759) et  Myung Woo Cho avec 1,982.

 

Toutes les informations : http://www.umb-carom.org/AP/cm/PG174L2/Union-Mondiale-de-Billard.aspx

Vidéos sur Kozoom.com

Journée du vendredi 15 juin

Jérémy Bury s’est incliné dès les 16e de finale face à Eddy Leppens, concurrent direct au classement mondial. Sans être très à l’aise, Jérémy était parvenu à garder le contact sur l’ensemble de la rencontre et aurait pu prendre l’avantage sans quelques erreurs (score final 40 à 37 en 28). Jérémy devra désormais réaliser une performance à Porto (dernière World Cup de la saison) pour une qualification directe au championnat du Monde laissant espérer une seconde place française. Nikos Polychronopoulos réalise la meilleure performance des 16e de finale avec une victoire 40 à 29  en 9 rep. face à Birol Uymaz.

 

Journée du jeudi 14 juin

5 Vietnamiens, 4 Turcs, 3 Coréens, 1 Espagnol, 1 Allemand et 1 Danois sont les qualifiés pour le tableau final. Dans ce contingent, on retiendra surtout les qualifications de deux jeunes compétiteurs europées, l'Espagnol David Zapata, accompagné de l’Allemand Dustin Jaeschke. Dong Koong Kang et Tayfun Tasdemir ont réalisé les meilleurs performances avec deux victoires et 2,105 de MG.

 

 

 

Journée du mercredi 13 juin

Nos deux représentants Jérôme Barbeillon et Bernard Baudoin ont été éliminés dans la phase des « pré-qualifications », d’un niveau extrêmement élevé. Opposé à Jozef Philipoom (présent depuis le lundi) dans son premier match, Jérôme n’a rien pu faire pour ralentir le Belge tout au long de la rencontre (score final 30 à 13  en 16 rep.). Le début de son second match contre Tolgahan Kiraz prenait la même tournure, mais Jérôme parvenait à retrouver ses repères dans les dernières reprises, malheureusement sans pouvoir conclure (défaite 30 à 25 en 19).

Bernard Baudoin a subi le même sort en s’inclinant à deux reprises face David Pennör (30 à 15 en 25), puis Kostantinos Kokkoris (30 à 24 en 25).

 

Journée du mardi 12 juin

Bernard Baudoin est le seul joueur français à franchir l’étape des « pré-pré-qualifications », en s’imposant sur Dirk Weeremans et Marco Anssen avec 1,17 de MG. et une belle particulière à 1,5. Il sera opposé demain à Kostantinos Kokkoris et David Pennör. Jérôme Barbeillon rentrera également en compétition demain et sera opposé à Jozef Philipoom et Tolgahan Kiraz.

 

Nathan Duriez (0,614) a connu un début de match très compliqué face à Francis Forton, sans pouvoir revenir ensuite dans le match (30 à 13 en 29). Puis il se reprenait remarquablement contre le danois Lars Dunch avec un début de match complètement inversé au précédent et une belle résistance en fin de rencontre (victoire 30 à 27 en 41).

Maxime Panaia (0,77) s’est incliné à deux reprises contre le Néerlandais Raymund Swertz et l’Autrichien Georg Schmied. Après avoir fait longtemps jeu égal avec le néerlandais, Maxime s’est fait distancé par son adversaire sur la dernière reprise du match avec une série de 7 arrêtée (score final 30 à 22 en 21). Puis Maxime a manqué de sensation pour inquiéter l’Autrichien (30 à 25 en 40).

Pour une première participation à une World Cup à  l'étranger, nos deux meilleurs cadets se sont très bien défendus sur ces deux journées et pourront aborder la prochaine échéance de Porto avec une meilleure confiance.

 

Jean Reverchon (0,981) et Kévin Vasseur (0,701) sont éliminés avec une victoire et une défaite.

 

 

Journée du lundi 11 juin

Maxime Panaia et Nathan Duriez se sont tous les deux qualifiés pour mardi en remportant leurs groupes respectifs. Après un premier tour sans réelle opposition, Nathan s’est imposé sur le coréen Myeong Jong Cha avec une belle fin de match (score final 30 à 23 en 30 rep.). Face au Belge Marco Janssen, Maxime Panaia a commis certaines erreurs techniques, mais a fait la différence grâce à de meilleures séries et un bien meilleur mental en fin de match (score final 30 à 24 en 38). Nathan réalise 0,869 de MG et Maxime 0,75. Ils rejoindront demain Jean Reverchon, Bernard Baudoin et Kévin Vasseur.

 

Tournoi 3-Bandes UMB à Antalya

Intouchable tout au long de son parcours, Frédéric Caudron remporte la finale sur Murat Naci Coklu sur le score de 40 à 23 en 13 rep. et réalise sa meilleure performance avec 2,739 de M.G., contre 1,906 pour le finaliste. Le Coréen Jae Ho Cho (2,393) et Dani Sanchez (1,563) complètent le podium.

Jérémy Bury a été éliminé dès le premier tour du tournoi principal par le Vietnamien Quyet Chien Tran sur le score sévère de 40 à 26 en 27 rep. Jérémy perd une place au classement mondial, mais restera qualifié pour le tour final des  trois prochaines échéances internationales (World Cup de Ho Chi Minh, Blankenberge et de Porto).

Résultats sur le site de l'UMB - Matchs en replay sur Kozoom.com

Journée du mercredi 25 avril

Journée difficile pour nos deux représentants: Gwendal Marechal, très en forme hier a été battu par le Coréen Ahn Ji Hun sur le score de 30 à 23 en 16 reprises. Une défaite qui s'est profliée en deux temps, d'abord sur un contre très parable, puis par une série de 10 de l'asiatique, alors Gwendal n'était mené que 17 à 14. Gwendal s'imposait ensuite sur Therese Klompenhouwer 30 à 22 en 21, mais ne pouvait éviter  la victoire du Coréen sur la Néerlandaise (30 à 21 en 18). Gwendal Marechal réalise 1,569 de MG sur ses 4 matchs.

 Après une première victoire sur un autre Coréen Chang Hoon Seo (30/29 en 30), Jérôme Barbeillon s'est incliné devant le Néerlandais Glenn Hofman sur le score de 30 à 22 en 19 rep. Jérôme réalise 1,061 de MG.

 

 

 

Journée du mardi 24 avril

Récent champion d'Europe Juniors, Gwendal Marechal a parfaitement négocié son entrée dans la World Cup d'Antalya en se qualifiant grâce à une victoire sur l'Allemand Christian Rudoph, dont la réputation n'est plus à faire (30 à 19 en 17 rep.) Il réalise 1,667 sur ses deux rencontres et sera opposé aujourd'hui à la championne du monde dames Therese Klompenhouver et le coréen Ji Hun Ahn. Jérôme Barbeillon rentre également dans le tournoi  aujourd'hui, contre Chang Hoon Seo et Glen Hofmann.

 

 

CARAMBOLE : 4 médailles d'Or pour la France à l'Euro Youth et European Ladies Cup

Journée du lundi 2 avril

3-bandes U21 (Juniors)
Gwendal Marechal marque l’histoire en rapportant le premier titre de champion d’Europe au 3-bandes Juniors à la France. Il domine dans une finale à sens unique le tenant du titre Carlos Anguita sur le score de 30 à 15 en 23 rep. Le score a rapidement évolué à l’avantage du Breton (15 à 6 en 11 à la pause) sans que l’Espagnol ne réagisse ensuite, alors que Gwendal marquait le pas (23 à 12 à la 21e). C’est sûrement dans cette phase que la finale s’est jouée, Anguita ne parvenant à aucun moment à porter le danger sur son adversaire. Les performances respectives des finalistes s’inversent dans leur parcours : Gwendal est monté en puissance avec 0,773 en poule, puis 1,3 dans la phase à élimination directe (14 rep. contre Stef Van Hees en demi), pour réaliser 1 de MG sur l’ensemble des matchs. Anguita a joué à 0,87 en poule, puis 0,84 à partir des quarts, pour se classer avec 0,85 sur l’ensemble. Le Belge Stef Van Hees (0,84) et le Grec Dimitrios Seleventas (0,734) complètent le podium.
 

Après les échéances infructueuses de Saint Dizier et La Baule au niveau national, puis Brandebourg et Murcia en international, Gwendal remporte son premier titre majeur en Juniors et son second titre international (CE 3b Cadets à Lorient en 2014). Il sera logiquement sélectionné pour le prochain championnat du monde en Turquie en septembre 2018.

De gauche à droite: C. Anguita, G. Marechal, S. Van Hees et D. Seleventas

3-bandes U17 (cadets)
Déjà vainqueur en 2016 à Louvain et à Brandebourg en 2017, Maxime Panaia pulvérise le record de victoires en « U17 », avec un 3e succès consécutif. Discrètement entré en compétition, voici sa progression au fil de l’épreuve : 28, 23, 19, 18 et 14 reprises, qui concrétisent 0,95 en poule, 1,76 à partir des quarts pour réaliser 1,29 de M.G. sur l’épreuve. En finale, Maxime a pris rapidement l'avantage sur Nathan Duriez avec 6 et 7 de série, pour mener 20 à 3 à la 7e. Nathan n’a rien pu faire dans la suite de cette opposition, à l’image de la finale nationale perdue dans des conditions similaires. Nathan réalise 1,006 de M.G. et dispose d’une saison supplémentaire en Cadets où il sera l'un des grands favoris. Dimitrios Seleventas (1,01) et sur Nikolaus Kogelbauer (1,11) complètent le podium.

De gauche à droite: N. Duriez, M. Panaia, D. Seleventas, N.Kogelbauer, en compagnie du président de la FFB JP Sinanian


European Ladies Cup
Magali Declunder (Ac. Narbonnaise de billard) remporte son 11e titre européen à la partie libre en s’imposant sur la Néerlandaise Monique Van Exter (score final 150 à 26 en 3 rep.) Grâce à une série d’au moins 100 à chacun de ses matchs, Magali a maintenu une constante pression sur ses adversaires, contraintes à l’exploit sur chaque reprise.

La formule sportive, sans limitation de reprises, a permis à Magali de s’exprimer à sa juste valeur, comme pour une majorité de participantes pour qui le format s’est montré mieux adapté. Grâce à une maîtrise technique intacte sur la bille de près et une approche sportive de haut niveau, Magali réalise 33,75 de M.G., contre 22,5 pour Monique Van Exter. Karolien Matthys (Belgique, 16,36) et Christel Willemse (Pays Bas, 15,65) complètent le podium.

De gauche à droite: M. Van Exter, M. Declunder, K. Matthys et C. Willemse

Partie Libre U19 (équipes de club)
Le club de Courrières remporte la finale face au BC de Koek, grâce aux victoires (avec handicap) de Lucas Lefebvre sur Kevin Van Hees (45 à 120 en 23 rep.) et de Baudoin Rault sur Bryan Eelen (45 à 139 en 24), Arthur bailly s’étant incliné face à Nino Coeckelbergh (80 à 10 en 11).

De gauche à droite: Lucas Levebvre, Baudoin Rault et Arthur Bailly


Le club de Rouen s’adjuge la médaille de Bronze avec une victoire sur le club de Davézieux (victoires de Nathan Legendre sur Abdelghani Reffassi et de Joshua Ty sur Guillaume Julliat. La participation du tout jeune Charles Legendre (9 ans) a ravi tout le public par des aptitudes et une maturité vraiment étonnantes.

 

 

Partie Libre U17
Le Néerlandais Nick Dudink s’impose en finale sur Djason Ponthieu (score final 200 à 104 en 5 rep.). Sa victoire est logique au regard de sa supériorité technique (14,19 de MG), bien que tout soit loin d’être parfait, surtout dans la demi-distance.

Djason Ponthieu (8,38) s’est hissé jusqu’à la finale, grâce à une constante application, mais dans un rythme manquant d’automatisme, comme l’ont montré les séries moyennes. L’américaine s’est révélée insuffisante pour hausser le niveau de performance général et engendrer plus de pression sur son adversaire en finale.

Nathan Legendre (7,76) décroche la médaille de bronze et confirme son niveau de jeu. Il est accompagné du Belge Jelle Billiet (8,38). Gauthier Miasik se classe 7e (2 victoires et 6 de MG) et Alexandre Portier 9e avec 1 victoire et 3,22.

 

Partie Libre U21
Dans sa dernière saison dans la catégorie, le Danois Anders Enriksen s'empare du titre de champion d'Europe au terme d'une finale parfaite: 300 points "sur mouches" sans maîtriser totalement l'américaine, laissant Pierre Martory un bon moment sur la chaise . Sur la reprise, Pierre réalisait le point d'entrée, mais manquait le coup  suivant par manque de "fraicheur" gestuelle. Enriksen réalise 73,38 de MG, contre 62 pour Pierre, dont les derniers progrès ont été remarquables. Stef Van Hees (33,87) et Jordy Jong 51,28.  GuilaumeJulliat se classe 9e avec 2,75.

 

5-quilles U21
L'Allemand Max Gabel met un terme à la suprématie italienne dans le 5 quilles européen, avec une victoire sur Riccardo Matino en 4 sets (43/50, 50/38, 50/48 et 50/31). Florian Guingand prend la 3e place après s'être incliné de justesse en demi-finale contre le futur vainqueur (50/37, 50/44, 22/50, 27/5 et 37/50). Le Belge Dylan Parent complète le podium. Erian Herrebrecht se classe 6e.

 Replays sur kozoom.com

Classsement des médailles par nations

Championnat du monde 3-bandes Juniors

Journée du dimanche 17 septembre

 

Carlos Anguita champion du monde ! Belle médaille de bronze pour Gwendal Marechal !

 

Après son titre national, sa victoire au championnat d’Europe à Brandebourg, Carlos Anguita remporte son premier titre mondial en juniors en dominant le Coréen Beomyeol Lee sur le score sans appel de 35 à 23 en 39 rep. Anguita s’est progressivement détaché de son adversaire grâce à une attaque-défense systématique qui a fini par faire perdre tout repère au Coréen (15 à 12 à la 12e, puis 29 à 13 à la 25e). En demi-finale, il avait réalisé un exploit encore plus grand en écartant Myung Woo Cho par une exceptionnelle « remontada » : mené 27 à 10 à la 16e, il parvenait à revenir grâce à 2 séries de 7 et 6, pour coiffer le Coréen 35 à 33 en 33 rep. avec une stratégie identique. Carlos Anguita réalise 1,023 de M.G., contre 1,063 pour le finaliste et 1,265 pour Myung Woo Cho.

 

Gwendal Marechal a longtemps cru en ses chances en demi-finale contre Beomyeol Lee. Mené dans le début de la rencontre (13 à 4 à la 10e), Gwendal restait néanmoins très présent et reprenait les commandes quelques échanges plus tard avec une série de 9 (20 à 17 à la 16e). Puis le Coréen enchaînait 6 et 5 sur une grosse erreur de Gwendal, mais tout restait possible jusqu’à la dernière reprise sur laquelle Lee concluait avec 4 de série (score final 35 à 30 en 31 rep.). Gwendal réalise 0,993 de M.G., 1,471 de particulière et signe ici sa meilleure prestation qui devra lui servir pour sa dernière saison dans la catégorie d’âge.

 

 

 

Informations générales - Liste des joueurs - Groupes - Résultats complets - Live sur kozoom.com

 

La lettre de la Fédération

Collectif France
Jeunes 3-bandes
Téléchargements
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Billards Bréton
Simonis
Aramith
Amphora

Partenaires institutionnels et internationaux