Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

Championnat d'Europe au cadre 71/2 et 47/2 à Montbrison - Le regard du sélectionneur

Mise en ligne : 09-06-2022
Dernière mise à jour : 09-06-2022
Championnat d'Europe au cadre 71/2 et 47/2 à Montbrison - Le regard du sélectionneur

Quelques jours après le sacre de champion d'Europe au cadre 71/2 de Willy GÉRIMONT, nous vous proposons de revenir sur ces championnats d'Europe à Montbrison avec le vécu et les émotions de Laurent GUENET, sélectionneur national aux jeux de série. Voici, avec ses mots, ses ressentis sur les finales aux cadre 71/2 et 47/2. 

Finale au Cadre 71/2

« Première reprise, Patrick NIESSEN, monument du billard avec cinq titres européens dans cette discipline, prend le départ et enchaine les premiers points avec précaution et facilité. 50, 80, 100. On commence à croire que la partie va être bouclée en quelques minutes, comme il l'a souvent fait par le passé, mais une petite erreur au 115 ème point et Patrick NIESSEN passe la main. Willy GÉRIMONT répond avec une trentaine de points sur cette première reprise sans toutefois parvenir à installer son jeu.

5ème reprise, le score est maintenant de 137 à 148, avantage pour le joueur belge. Willy GÉRIMONT a fait son retard avec de petites séries et Patrick NIESSEN n’a réussi que 33 points sur ces 4 reprises.

6 ème reprise, Patrick NIESSEN  aligne les 52 points manquants et met un pied sur la première marche du podium. La tension est grande. Pour rester dans le match, Willy doit maintenant égaliser avec une série de 63. La salle est pleine et le public retient ses émotions. Mais lorsqu’un spectateur crie: « allez Willy on est avec toi », le public tout entier se lâche et reprend en coeur: « Willy Willy Willy »  sous  des applaudissements cadencés. Sur le banc français, nous avons peur que ces encouragements ne perturbent trop Willy.

Rien de tel. Willy commence par un point de départ joué trop fort, un peu comme au 3 bandes. Aie, aie, aie ! Mais Willy est investi et bien là, prêt à relever ce défi. La reprise égalisatrice de Willy sera de toute beauté., Willy affirme ses ambitions et joue avec le talent qu’on lui connaît. Engagement, courage et détermination. Soutenu par un public acquit à sa cause, Willy effectue les 63 points et met lui aussi un pied sur la première marche du podium. La première prolongation, 10% de la distance, voit les deux joueurs atteindre les 20 points.

Sur la seconde prolongation, Patrick NIESSEN ne réalise que 3 points. Avec 4 points, Willy sera sacré champion d’Europe mais il faut d’abord, réussir le point de départ. Willy ne fléchira pas et jouera cette fois parfaitement ce point d’entrée. Les 3 derniers points sont une formalité.

Sur le dernier point, un petit coulé, Willy prend son temps, fait le tour du billard, s’arrête, regarde les billes, met du bleu et respire profondément. Le public a envie de crier sa joie. Willy tarde à jouer... A quoi pense-t-il ? Puis Willy joue ce petit coulé. L’arbitre annonce 4. Willy s’envole sous un tonnerre d’applaudissements.

Willy GÉRIMONT en OR au cadre 71/2 ! Willy Gérimont s’impose en finale du championnat d’Europe de cadre 71/2 face au belge Patrick NIESSEN, sur un match disputé de plus de 3 heures. Score 200 à 200. Puis 20 à 20 sur la première prolongation. Et 3 à 4 sur la seconde.

Sur la 3 ème marche du podium, Olivier CAREAUX obtient une belle médaille de bronze. Peu présent sur les compétitions nationales, Olivier reste toujours un redoutable compétiteur. Après avoir battu en poule, Jean François FLORENT et CEROVSEK Gerold, puis en quart de finale Nicolas GERASSIMOPOULOS, il tombe sur le futur champion d’Europe en demi-finale. Le jeune néerlandais VELDHUIZEN Gert-Jan complète ce podium. Encore peu connu sur les compétitions internationales, ce jeune joueur annonce la couleur et sera sur les prochaines années un sérieux concurrent aux première places. »

 

De gauche à droite : Patrick NIESSEN, Willy GÉRIMONT, Olivier CAREAUX, Gert-Jan VELDHUIZEN

 

Finale au Cadre 47/2

« Raymund SWERTZ, au-dessus du lot. 200 en 5 et 200 en 1 en qualification. Puis 250 en 1 sur le quart de finale. Et encore 250 en 1 sur sa demi-finale. Raymund SWERTZ impressionnant de facilité est bien le favori de ce championnat après sa contre-performance du vendredi lors des qualifications au cadre 71/2.

La finale se jouera en 3 reprises, et face à l’espagnol Raul CUENCA, il s’en est fallu de peu. Raymund SWERTZ l’emportera sur le score serré de 250 à 217. Moyenne générale finale pour Raymund SCHWERZ: 104,50. Sur la 3 ème marche du podium on retrouve Patrick NIESSEN et le Thèque Marek FAUS.

Et le clan français. Sur les 9 engagés dans la compétition seule Pierre MARTORY parviendra à se qualifier pour les quarts de finale. Il tombera face au tchèque Marek FAUS en 3 reprises,  250 à 25. Willi GÉRIMONT, nouveau promu, perd son premier match face à Pierre MARTORY sur le score de 200 à 79 en 12 reprises. Après son exploit de la veille, on imagine facilement les raisons d’un tel écart de performance. Willy sur son second match face au joueur,  nous montrera encore une fois son immense talent.

Pour les autres français, leurs performances sur ce championnat ne sont pas assez élevées. Benoit LEGROS et Cédric ZOPPI fond match nul en 6 reprises sur le premier match. Puis tous deux s’inclinent face au joueur allemand Swen DASKE sur le second match. Et quel dommage dans la poule H où Julien et Jean François FLORENT se font éliminer en triangulaire par Patrick NIESSEN.

Mais quel beau weekend de billard à MONTBRISON. Première organisation pour le CBM, Jean-Claude HOGG, Benoît BAYET et tous les bénévoles de ce club. Une organisation généreuse. Une salle magnifique. Des bénévoles sympathiques et disponibles. Des arbitres de qualité. Bref quoi dire de plus.

Merci à vous tous et à la saison prochaine pour les championnats d’Europe regroupés du 08 au 16 avril 2023 à ANTALYA. »

 

De gauche à droite : Raul CUENCA, Raymund SWERTZ, Patrick NIESSEN, Marek FAUS

 

Tous les résultats sur le site de la CEB

Trouver un club
Suivez nous !
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Chevillotte
Aramith
Strachan
Simonis
Kozoom
Décathlon
Toulet

Partenaires institutionnels et internationaux