En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés et mesurer la fréquentation de notre site. En savoir plus

Ok, j'ai compris
Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

Actualités carambole

Actualités
CARAMBOLE  CHAMPIONNAT DE FRANCE CADRE 47/2 ET PARTIE LIBRE JUNIORS À DIJON

REFASSI et TY, Champions de France Partie Libre et Cadre 47/2 Juniors à Dijon !


Le billard club dijonnais a accueilli du 2 au 4 novembre les 8 meilleurs jeunes de moins de 21 ans pour décerner les 2 premiers titres de la saison au carambole.
Abdelghani REFASSI, du BC Romanais-Péageois, remporte son 1er titre de champion de France partie libre juniors (MG : 27.27) en s'imposant en finale face à Nathan LEGENDRE du Rouen billard club (MG : 13.96 et meilleure série de la compétition avec 196).

Le podium de cette épreuve est complété par Dominique JANVIER du Nantes BC (MG : 11.81) et Guillaume JULLIAT (MG : 9.43) de l'ABC Davézieux.

Au Cadre 47/2, Joshua TY (MG : 7.05), du BAC Louviers, champion de France en titre en catégorie cadets et privé de l'épreuve à la partie libre juniors, s'impose lors d'une finale âprement disputée face au champion de France à la partie libre de la veille, Abdelghani REFASSI (MG : 14.28 et auteur le la meilleure série avec 110), sur le score de 123 à 117 à la limite des 15 reprises. Dominique JANVIER (MG : 6.76) et Romain LEDUC (5.48) de l'AB St Quentin complètent le podium.

Un grand merci au club de Dijon, qui a pris au pied levé ces deux finales nationales et pour sa parfaite organisation, avant de recevoir 10 jours plus tard le 1er tournoi national 1 Bande.

Un reportage sur FR3 Bourgogne a été réalisé et peut être visionné à partir de 15 min 08.

Résultats Partie Libre et Cadre 47/2


Johann PETIT

     

Le podium Partie Libre avec de gauche à droite REFASSI LEGENDRE JANVIER et JULLIAT

COMMUNIQUÉ EN RÉPONSE À LA LETTRE OUVERTE DE JOËL SWITALA

En réponse à la lettre ouverte de Joël Switala à la FFB, mes premières pensées vont aux joueurs qui se sont engagés avec lui dans l’espoir de jouer toute l’année des matchs de haut-niveau tant en D I française qu’en coupe d’Europe et qui se trouvent aujourd’hui mis devant le fait accompli et, si les choses se confirment, frustrés d’une saison entière. Sans parler du coup mis à la crédibilité du championnat DI par équipes.

Concernant les suspensions infligées aux joueurs PBA, je tiens à clarifier les choses pour que chacun comprenne bien la réalité. La FFB n’a suspendu personne.

Elle a simplement appliqué, à la demande de l’UMB, la suspension sportive infligée par celle-ci aux joueurs ayant contrevenu aux règlements connus de tous. Contrairement à ce que je lis, nous ne pouvions pas laisser les joueurs participer par équipe, comme certains pays s’en sont donné le droit, avec des risques de recours des autres équipes. En France, une suspension sportive est une suspension sportive. Elle ne peut être à géométrie variable. On n’a jamais vu de joueurs suspendus à un mode de jeu et pas à un autre. S’il est suspendu sportivement, cela vaut aussi bien en individuel qu’en équipe et pour tous les modes de jeu.

Après consultation du CIDESD (Comité indépendant d’éthique sportive et de déontologie), nous avons choisi d’être solidaires des instances internationales et d’appliquer la sanction, tout comme nous avons la certitude que la CEB et l’UMB appliqueront une sanction que nous aurions prononcé sur le plan national. Il faut noter par ailleurs qu’aucun des joueurs concernés n’a fait la démarche de solliciter l’accord de la Fédération pour participer à la PBA, obligatoire dans ce cas prévu à l’article 1.3.5 du Règlement intérieur de la FFB.

Concernant les reproches faits à la fédération, je n’ai pas l’intention d’aggraver les choses en entrant dans la polémique et en coupant toute possibilité de retour à la raison. Seuls ceux qui n’agissent pas, ne font aucune erreur. Ceux qui œuvrent bénévolement par passion du billard, font et feront des erreurs. Je ne fais pas exception.

J’ai proposé à Joël Switala de nous parler et d’essayer de trouver un terrain d’entente. Je regrette que la publication de sa lettre n’ait pas été précédée d’une discussion constructive entre nous. Il est actuellement en voyage et son retour est prévu début décembre. Je ne peux que souhaiter échanger avec lui au plus vite. Nul n’a jamais dit que son action pour le billard, que ce soient ses organisations que nous avons toujours soutenues, son sponsoring, sa volonté d’améliorer le quotidien des joueurs et les résultats des joueurs nationaux, n’était pas utile et souhaitée. Nous avons besoin de passionnés comme lui et d’autres pour nous aider à faire avancer le billard.

J’en profite pour remercier l’ensemble de bénévoles qui œuvrent au sein de la FFB, avec constance et détermination, pour le sport billard, pour tous les billards, dans tous les modes de jeu et pour tous les niveaux.

Pour conclure, même si l’époque est au rejet de l’autorité, à la critique tout azimut, voire aux violences, qu’elles soient verbales ou autres, le billard est un monde clos dans lequel nous nous côtoyons tous depuis des années. Tâchons de retrouver calme et bon sens. Parlons-nous sereinement et de façon constructive.

Jean-Paul Sinanian 

Président de la FFB 

LA LETTRE DE LA FÉDÉRATION NOVEMBRE 2019

Vous pouvez dès à présent consulter la lettre de la Fédération pour le mois de novembre 2019.

Retrouvez dans ce numéro, l’actualité du sport-billard en France.

Lisez un article et cliquez sur son bouton pour découvrir davantage de contenus en ligne. 

Bonne lecture !!

 

 

 

 

 

Au sommaire :

  • L’Édito du président
  • Développement
  • Outils de diagnostic
  • Formations DFI
  • Les billards Decathlon®
  • La Web TV FFBillard
  • Shopping
  • International
  • Club à l’honneur
  • Billards à poches
  • La vie des ligues
  • La vie des clubs

 

Tournoi 3-Bandes UMB (World Cup) à Guri (Corée)
Eddy Merckx s'impose, Jérémy Bury en finale!

 

Un an après sa dernière victoire en World Cup (à Séoul), Eddy Merckx remporte la même épreuve, en dominant en finale Jérémy Bury sur le score de 40 à 16 en 16 rep. Confronté à des situations difficiles dans les premières reprises, Jérémy restait néanmoins au contact du Belge (1/5 en 7), qui allait se détacher dans les 4 reprises suivantes (21 à 7 en 11 à la pause). Merckx confortait son avance dès le retour de pause avec 12 de série, pour s’imposer 4 reprises plus tard. Le vainqueur réalise 2,04 de MG, Jérémy 1,64, la troisième place étant partagée par Tayfun Tasdemir (2,01) et l’étonnant Jun Tae Kim (1,33).

Malgré cette défaite en finale, Jérémy Bury a réalisé un remarquable parcours débuté par une seconde place de son groupe dans le « last 32 » (1,426), derrière Quyet Chien Tran (1,967) et devant Dion Nelin et Duy Trung N’Guyen. Puis il enchaînait avec une victoire en 1/8e sur Murat Coklu (40/35 en 22), suivie d’un exploit en ¼ face à Dany Sanchez (40 à 25 en 21) et d’une demi-finale encore plus remarquable contre Tayfun Tasdemir (40 à 20 en 15). Crédité de 54 pts avec ce résultat, Jérémy remonte de la 10e à la 5e place au classement mondial avec un total de 262 pts et va pouvoir profiter de ce capital pour aborder serainement le prochain championnat du monde à Randers.

Résultats techniques - Replay sur Kozoom.com

CARAMBOLE 1E TOURNOI CADRE 71/2  À ÉCULLY

Premier rendez-vous de la saison pour le cadre 71/2 !

L' académie de billard de l'ouest lyonnais (69) reçoit les meilleurs joueurs français du 29 novembre au 1er décembre pour le 1er tournoi national. 

Liste des participants

CARAMBOLE 1E TOURNOI NATIONAL 1 BANDE  À DIJON

Le premier tournoi national à la bande aura lieu au billard club dijonnais les 15, 16 & 17 novembre 2019.

 

La lettre de la Fédération

Collectif FranceJeunes 3-bandes
Téléchargements
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Décathlon
GabrielsBilliards
Simonis
Kozoom
Aramith
Poolshop
Sport en France

Partenaires institutionnels et internationaux