Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

Actualités carambole - 3-bandes

Actualités
Finale du Kozoom billard challenge cup à Arès (Gironde)

La finale de la 2ème édition de la Kozoom Challenge Cup se disputera du jeudi 29 septembre au samedi 1er octobre 2022 à l’Espace Brémontier d’Arès en Gironde (France).

La succession de l’Espagnol Ruben Legazpi est ouverte aux huit qualifiés des phases préliminaires avec, dans l’ordre du classement de ces qualifications jouées sur 18 sets :

Dick Jaspers (NL) n°1 mondial : 14 sets MG 2,695

Lütfi Cenet (TR) n°22 mondial : 11 sets MG 1,541

Eddy Merckx (BE) n°10 mondial : 10 sets MG 1,838

Marco Zanetti (IT) n°3 mondial : 10 sets MG 1,688

Peter Ceulemans (BE) n°33 mondial : 8 sets MG 1,817

Roland Forthomme (BE) n°30 mondial : 8 sets MG 1,675

Murat Naci Coklu (TR) n°13 mondial : 7 sets MG 1,658

Michael Nilsson (SE) n°24 mondial : 7 sets MG 1,608

 

CARAMBOLE - 13ÈME CHAMPIONNAT DU MONDE JUNIOR 3 BANDES À HEERHUGOWAARD (PAYS-BAS)

Ce week-end se sont tenus les 13èmes championnats du monde junior 3-bandes aux Pays-Bas, avec notre seul espoir français en lice Maxime Panaia, qui avait à coeur de réussir ce qui aura été son dernier championnat du monde junior. Malgré une poule difficile (composée du grec Seleventas Dimitrios et du coréen Jun Hyuk Son), le jeune français sort en tête de cette dernière avec unemoyenne générale de 1.250. La suite de la compétition de Maxime a malhereusement connu moins de réussite, puisqu'il s'incline en 1/8ème de finale face une nouvelle fois au grec Seleventas, sur le score de 35 à 13 en 30 reprises. La suite de la compétition verra la victoire de l’impressionnant Turc Burak Hashas face à Dimitrios Seleventas dans une finale à sens unique 35 à 10 en 19 reprises.Le podium est complété par le 2ème représentant Turc Denizcan Akkoca et par le Coréen Ko Jun Sang.

  Fin de parcours difficile pour Maxime

 

Que ce sport est cruel, après une belle journée de qualification, notre jeune Français a vécu un véritable cauchemar en 1/8ème de finale l’opposant au grec Seleventas, en effet, avec 2 ou 3 positions mal négociées, une défense parfaite de son adversaire, mais également de belles réalisations de celui-ci, le score sera sans appel, 35 à 13 en 30 reprises.

De quoi nourrir quelques regrets pour Maxime qui n’aura pas réussi à s’exprimer lors de ce match à élimination directe, mais connaissant son caractère, il saura vite rebondir et tirer les leçons de cette contre-performance.

La suite de la compétition verra la victoire de l’impressionnant Turc Burak Hashas face à Dimitrios Seleventas dans une finale à sens unique 35 à 10 en 19 reprises.

Lors de cette finale, Burak Hashas réalise la meilleure partie du championnat avec une moyenne de 1.842, mais également la meilleure série du championnat avec 12 points. Une finale menée de mains de maître par un joueur qui fera encore parler de lui dans les années à venir à n’en pas douter.

Le podium est complété par le 2ème représentant Turc Denizcan Akkoca et par le Coréen Ko Jun Sang.

 

Journée de qualification intense pour Maxime Panaia !

 

Nous vous avions annoncé une poule difficile et relevée pour notre représentant Français, et bien ce fût le cas, 3 rencontres, 3 égalités et une moyenne générale pour les 3 joueurs de 1.119.

C’est finalement Maxime qui sortira premier de celle-ci avec une moyenne générale de 1.250.

Au-delà de ces bons résultats, il est à noter une gestion et un calme remarquables de sa part face à des situations pourtant très délicates, comme lors du 1er match l’opposant au grec Seleventas Dimitrios, où il sera mené à la 3ème reprise 11 à 3, mais également lors de la reprise égalisatrice face au Coréen Jun Hyuk Son, aucun signe de panique, au contraire, une sérénité impressionnante qui lui permettra de retourner chacun de ces scénarios à son avantage, bravo à lui.

A noter que lors de ces qualifications, 10 joueurs sur les 24 présents, ont évolué au-dessus de 1 de moyenne générale, félicitations à eux.

 

Maxime Panaia après avoir égalisé lors de son deuxième match, lui donnant la qualification pour les 8éme de finale

 

Carambole - 13ème championnat du monde Junior 3 bandes à Heerhugowaard (Pays-Bas)

Après la victoire sans appel de Therese Klompenhouwer au championnat du monde féminines, c’est au tour des juniors de se confronter pour le titre de champion du monde (U22).

24 joueurs représentant 17 nations seront répartis en 8 poules de 3 et seuls les 2  premiers de chaque poule seront qualifiés pour les 1/8ème de finale.

Les matchs qualificatifs se joueront en 25 points et lorsque l’on observe les moyennes d’arrivée de ces juniors, de 0.602 à 1.609, on peut se dire que certaines parties ressembleront à un sprint.

Notre représentant Français, Maxime Panaia, arrivant avec une moyenne générale de 1.200, aura fort à faire dès cette phase de poule, en effet, il sera opposé au Grec Seleventas Dimitrios (1.050 MG) et au favori sur le papier, du Coréen Jun Hyuk Son affichant une moyenne générale de 1.609.

Notre champion Français, qui joue son dernier championnat du Monde Juniors, aura à cœur de faire une performance, alors souhaitons-lui le meilleur !!!

 

Matchs en direct à suivre à partir de 11h00 sur la chaîne Youtube Five&Six

Tous les résultats disponibles sur la page de l'UMB 

championnat du Monde 3-bandes dames à Heerhugowaard (Pays Bas)
Journée du jeudi 22 septembre: 5e titre mondial pour Therese Klompenhouwer !

Therese Klompenhouwer remporte la finale devant la Coréenne Jieun Han sur le score de 30 à 16 en 22 reprises. La Néerlandaise a parfaitement géré son match en alternant une attaque et une stratégie défensive face auxquelles la Coréenne n’a pu répondre. Therese Klompenhouwer décroche sur ses terres le plus abouti de ses 5 titres mondiaux avec une moyenne record de 1,393. La finaliste réalise 0,776 de MG, suivie de Yuko Nishimoto (0,605) et Noriko Fukao (0,596).

 

 

Notre championne de France réalise une remarquable prestation pour sa première participation à une épreuve mondiale. Avec 0,608 de MG, elle confirme les acquis techniques de ces derniers mois, tout en ayant gardé ses qualités de compétitrice qu'on lui connait aux jeux de série. Après seulement deux épreuves internationales, elle se hisse à la 12e place du classement mondial et dispose d'une marge de progression qu'il sera très interressant de suivre.

Résultats sur le site de l'UMB

Vidéos sur Five&Six

Journée du mercredi 21 septembre


Magali Declunder s’est inclinée en 1/8e de finale face à la Coréenne Jieun Han, (sans doute l’adversaire la plus technique après Klompenhouwer) sur le score de 30 à 21 en 38/37 reprises. Après un départ à égalité, le score a progressivement évolué à l’avantage de la joueuse asiatique (16/11 en 18 à la pause, puis 26/16 en 28). Face à une supériorité technique, Magali a réussi à garder une bonne approche sportive, mais s’est inclinée logiquement à la suite d’erreurs sans lesquelles une meilleure résistance aurait été possible. Jieun Han a ensuite écarté en quart Karina Jetten (dernière Néerlandaise en course) sur le score de 30/20 en 27.
La tenante du titre Therese Klompenhouwer a largement dominé ses adversaires au cours de cette journée : d’abord face à la Colombienne Andrea Cardona (30/6 en 17), puis en quart face à l’Espagnole Estela Cardoso (30/13 en 20/19). Les deux dernières qualifiées pour les demi-finales sont les Japonaises Yuko Nishimoto (championne du Japon et vainqueure de la Coréenne Shin Young Lee, puis de la Danoise Charlotte Sorensen) et Noriko Fukao (vainqueure de la Vietnamienne Nhi Hoangyen Nguyen et de la Belge Jaimie Buelens).

 

 

 

Résultats sur le site de l'UMB

Live sur Five&Six

  Journée du 20 septembre 2022: Magali Declunder qualifiée pour les 1/8e de finale!


Magali Declunder a réalisé une excellente prestation dans la phase des qualifications en se classant 2e de son groupe avec une moyenne générale de 0,628. Composé de deux Néerlandaises contraintes de s’opposer au premier tour, le groupe de Magali n’était pourtant pas un des plus simples. Karina Jetten, dont on connait la qualité technique s’était logiquement imposée 25/9 en 26 rep. face à sa compatriote Daisy Werdekker (demi-finaliste du dernier championnat néerlandais). C’est donc contre la vice-championne d’Europe 2020 que Magali rentrait dans cette nouvelle épreuve en affichant dès le début de match une belle maîtrise sportive, malgré l’enjeu (8/6 en 10). Magali conservait son avance jusqu’à la pause (15/13 en 22), mais aurait pu se détacher davantage avec une meilleure réussite sur les coups classiques. La tension montait d’un cran avec une fin de match au coude à coude dans laquelle la Néerlandaise se montrait plus efficace pour s’imposer sur la plus courte des marges en 41rep.
La qualification passait donc par une victoire ou un match nul au second tour contre Werdekker. Le début de partie se montrait laborieux (7/3 à la 10e en faveur de Daisy), mais Magali revenait à égalité 10 partout à la 18e. Puis la Néerlandaise baissait de niveau, laissant Magali prendre les commandes, bénéficiant à plusieurs reprises d’une certaine réussite (score final 25/14 en 37). Magali sera opposée ce mercredi à 15h à la jeune Coréenne Jieun Han, pourtant très talentueuse, mais vainqueure sans éclat de son groupe avec 0,568.
Therese Klompenhouwer prend la première place de ces qualifications avec 1,250, devant Charlotte Sorensen et Karina Jetten (0,746). La seconde MG revient à la Coréenne Shin Young Lee, 2e de son groupe avec 0,926.

 

 

 

 

 

Carambole - Championnats du monde 3-Bandes à Heerhugowaard (Pays Bas)

Deux évènements d'envergure vont avoir lieu dans la ville d'Heerhugowaard qui se situe au nord d'Amsterdam. 

  • Du 20 au 22 septembre 2022 aura lieu la 10ème édition des championnats du monde 3-Bandes Dames. Magali Declunder, seule représentante française tentera de tirer son épingle du jeu même s'il ne s'agit pas de sa spécialité de prédilection (13 fois championne d'Europe à la Libre Dames).

 

  • S'en suivront du 23 au 25 septembre les 13èmes championnats du monde 3-Bandes U22. Maxime Panaia, seul tricolore en lice se retrouve dans un groupe composé du grec Seleventas et du sud-coréen Son.

 

Carambole World Cup 3 bandes à Séoul (Corée)
Journée du dimanche 28 aout: Daniel Sanchez vainqueur, premier podium pour Gwendal Marechal!  

Champion d’Europe en titre et vainqueur de la World Cup à Veghel, Daniel Sanchez remporte la dernière World Cup de la saison avec une victoire en finale sur le Coréen Myeong Jong Cha (score final 50/19 en 16 rep.). Auteur de la meilleure performance du tournoi avec 2,206 de MG, Sanchez n’aura été inquiété qu’en demi-finale face à Dick Jaspers (1,921) en s’imposant sur la plus petite des marges en 22 rep. Classé à la 81e position du classement mondial avant l’épreuve, Myeong Jong Cha (1,505 de MG) réalise un remarquable parcours avec des victoires sur Haeng Jik Kim en 1/8e, puis Semih Sayginer en ¼ avant de s’imposer sur Gwendal Marechal en demi.


Gwendal Marechal décroche sa première médaille de bronze en World Cup et signe ici sa meilleure prestation internationale. Il réalise 1,604 de MG à partir du "last 32" (sur 6 matchs) avec des victoires sur Choong Bok Lee, Marco Zanetti et Jun Tae Kim, avant de s’incliner de 2 points face Myeong Jong Cha en 24 rep. Dans cette rencontre, Gwendal avait pris une avance confortable (28/11 à la 10e), puis s’était fait rejoindre par une série de 15 du Coréen (36/38 en 15). Mais avec 8 de série à la 21e, Gwendal revenait au score (48/47) avant qu’un choc anormal soit venu perturber son dernier coup très ouvert et que le Coréen ne conclue.  Après cette épreuve, Gwendal a incontestablement franchi deux caps, le premier sur une plus grande régularité technique, le second sur une nouvelle dimension mentale. Il passe de la 95e à la 43e au classement mondial, place qu’il pourra consolider à la prochaine World Cup à Veghel où il rentrera en qualification.

 

 

 

  Résultats sur le site de l'UMB Classement UMB Five&Six     Journée du samedi 27 août: Gwendal Marechal en demi-finale!

Gwendal Marechal a réalisé un nouvel exploit ce samedi en atteignant pour la  première fois les demi-finales d'une World Cup. En 1/8e de finale, Gwendal s'est imposé sur l'Italien Marco Zanetti (3e mondial) au terme d'un match  resté longtemps au coude à coude (score final 50/44 en 28 rep.). Puis en quart de finale, il a dominé le Coréen Jun Tae Kim (16e mondial) sur le score de 50/44 en 33/32 rep. Sur cette rencontre, Gwendal avait pris un net avantage (38/23 en 20), avant de se faire rejoindre à la suite de quelques erreurs et d'une série de 10 du Coréen (41 partout à la 28e). Sur un coup heureux 2 reprises plus tard, Gwendal se détachait à nouveau avec 4, pour conclure à la 33e. Il sera opposé demain au Coréen  Myeong Jong Cha, vainqueur de Semh sayginer en 1/4 (7h heure française) pour une place en finale.

Jérémy Bury s'est incliné en 1/8e face à Dick Jaspers après un très bon départ (20/5 en 7). puis le Néerlandais revenait progrressivement au score avant de réaliser une série de 11, portant le score à 49/43 en 25. Pourant Jérémy bénéficiait de 4 reprises suplémentaires, mais s'inclinait 50/48 en 29 rep. Il passe de la 8e à la 11e place du classement mondial.

    Pré-qualifications, qualifications et "last 32"   Entré en compétition en "pré-qualification", Gwendal Marechal s'est qualifié avec 2 victoires et 1,15 de MG. Au même stage, Kévin Vasseur a été éliminé avec une victoire et 0,888 de MG. En qualification, Gwendal s'est qualifié avec une 2e place et 1,5 de MG, avant de prendre dans le "last 32" la 2e place d son groupe avec 1,421, derrière Dick Jaspers et devant Choon Bok lee (Corée) et Luis Martinez (Colombie). Il sera opposé en 1/8e de finale à Marco Zanetti. Jérémy Bury s'est également qualifié avec deux victoires sur Wan Young Choi  et sur Min Suk Kim (Corée) et 1,261 de MG. Il rencontrera demain Dick Jaspers en 1/8e de finale.                   

 

La lettre de la Fédération

Collectif FranceJeunes 3-bandes
Téléchargements
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Chevillotte
Les Biscuits de Mél
Aramith
Strachan
Simonis
Kozoom
Décathlon
Toulet

Partenaires institutionnels et internationaux