En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés et mesurer la fréquentation de notre site. En savoir plus

Ok, j'ai compris
Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

Communiqués de presse

A'lan Communication

Amel TRAIKIA

Consultante RP

 

2020

Le 26 mars : La France remporte la médaille de Bronze au Championnat d’Europe de Snooker

La France remporte la médaille de Bronze au Championnat d’Europe de Snooker au Portugal grâce à Brian Ochoiski, n°1 Français catégorie Juniors 

Brian Ochoiski (en bleu) aux côtés du président de l'EBSA et du président de la Fédération portugaise - Crédit photo : Antonio Barroso de l'EBSA

La France s’illustre lors des Championnats d’Europe de Snooker avec Brian Ochoiski, malgré la situation sanitaire. L’équipe de France se déplaçait initialement du 7 au 22 mars à Albufeira au Portugal pour l’occasion. Sur place, la sélection française a dû faire face aux mesures de restrictions liées à la pandémie du Coronavirus. Dans cette atmosphère, les compétitions ont été aménagées pour terminer plus tôt, le 19 mars. Les conditions de retour ont été rendues difficiles, de par l’annulation de certains vols. Toutefois, en dépit de ces péripéties, les compétitions ont eu lieu avec une médaille de Bronze pour la France.

À l’occasion des Championnats d’Europe de Snooker, Brian Ochoiski, n°1 Français, catégorie Juniors et déjà médaillé de Bronze au Championnat d’Europe en 2018, s’est illustré dans la catégorie U21 (moins de 21 ans). Après avoir enchaîné de belles victoires, le jeune espoir français s’est incliné face à l’Anglais Hayden Staniland (3-4) et repart avec la médaille de bronze.

Passionné par le billard dont il espère bien faire sa profession, le Français de 21 ans a offert une belle médaille à la France lors des championnats d’Europe de Snooker. Régulier, précis dans son jeu, il n’a jamais cédé à la pression, notamment lors du quart de finale qui l’opposait au Gallois Dylan Emery. Mené 3 frames à 1, Brian Ochoiski a su rester concentré sur la victoire et s’est finalement imposé (4-3), après un superbe break de 98 points.

Par la suite, Brian s’incline malheureusement face à un concurrent britannique sur la frame décisive de 3-4. Le jeune homme plein d’ambition repart avec la médaille de bronze et entend bien réaliser de prochains exploits.

À noter, Brian est également parvenu jusqu’au quart de finale dans ces mêmes championnats, dans la compétition 6 reds (6 Rouges).

Brian Ochoiski est licencié au club de billard de Schiltigheim, et s’entraine avec rigueur pour devenir une figure française emblématique du Snooker international. Aujourd’hui, son objectif est clair : Brian entend bien devenir professionnel et intégrer le TOP 16 du circuit mondial où la France n’a jamais été représentée.

* Snooker : Le plus grand des billards à poches, il est pourvu de vingt-deux billes (quinze rouges, une blanche, une jaune, une verte, une bleue, une marron, une rose et une noire). Les rouges valent un point, les six autres billes de couleur valent de deux à sept points. Le joueur doit empocher alternativement une bille rouge et une bille de couleur. Les billes de couleur sont replacées sur la table tant qu’il reste des rouges (les rouges restent dans les poches). Quand il ne reste plus de rouges, on rentre les billes de couleur dans l’ordre croissant de leur valeur.

Journée des Femmes : "Semaine Billard au Féminin" avec la Fédération française de billard (FFB) et Decathlon

Du 7 au 13 mars 2020 dans tous les magasins Decathlon et Clubs de billard participants

A l’occasion de la Journée internationale pour le droit des femmes, la Fédération française de billard (FFB) célèbre les femmes du 7 au 13 mars 2020 dans l’Hexagone ! La FFB s’associe à Decathlon, parmi les enseignes préférées des français, pour une « Semaine du Billard au Féminin ». Pour lancer cet événement, le week-end des 7 et 8 mars 2020, une action spécifique entre animations et ateliers sera menée au sein des magasins Decathlon (samedi) et des clubs (dimanche). Objectif :  faire redécouvrir ce sport aux multiples facettes, dans lequel les femmes peuvent rivaliser avec les hommes et qui compte de nombreuses championnes françaises d’envergure internationale.

Ces dernières années la Fédération française de billard a enregistré une évolution du nombre de licenciées, prouvant ainsi que le billard est un sport mixte dans lequel les femmes trouvent facilement leur place.

Decathlon, partenaire de la Fédération française de billard et fervent défenseur du sport pour tous, met un point d’honneur à accompagner la FFB dans sa démarche de mettre en avant les femmes dans le sport.

Ainsi, pendant une semaine la FFB et Decathlon proposeront des animations pour permettre au plus grand nombre de découvrir ce sport tout en sensibilisant les clubs au recrutement et à l’accueil des femmes.

Au programme de cette semaine riche en découverte, de grands noms du billard seront présents pour faire découvrir les différentes disciplines : Carambole, Américain, Blackball, Snooker au travers de plusieurs activités telles que des défis/matchs entre amateurs, initiés et championnes.

Basée sur les valeurs de partage et de découverte, cette grande semaine spéciale « Billard au Féminin » permettra peut-être de faire naître des vocations et des passions.

Le saviez-vous ?

La première finale féminine de billard eu lieu en 1932 à Paris

Les 16, 17, 18 et 19 juin 1932, la première finale féminine de billard de l’histoire eut lieu au Billard Palace avec trois concurrentes : Mme Sublet, licenciée à Cannes, Mlle Quinfe, licenciée à Chelles et la princesse Yasmine, licenciée à Paris. La princesse Yasmine d’Ouezzan devint le 19 juin 1932 la première détentrice du titre de championne de France de billard, en plus d’être la première femme licenciée d’un club de billard dans les années 20.

 

Aujourd’hui, l’un des visages emblématiques du billard féminin est Magalie Declunder, à 52 ans cette sportive détient 12 titres de championne d’Europe, et 3 titres de championne de France. Passionnée depuis toujours par ce sport dont elle a fait son métier, la joueuse la plus titrée d’Europe du billard carambole féminin partage aujourd’hui son savoir avec la jeune génération. Chargée par la Fédération française de billard de développer les rangs des Féminines en Occitanie, elle est – depuis 2019 – officiellement entraineur coordinateur fédéral.

« Pour moi c’est un devoir de transmettre aux jeunes ce que j’ai pu apprendre au fil des années et qui ne se trouve pas dans les livres : gérer son stress, élaborer des stratégies de match, améliorer sa concentration… ».

Le 13 février 2020 - L’Horizon club billard de Frontignan met les femmes à l’honneur et organise un tournoi féminin

- Les 14 et 15 mars 2020, au club OCigalon Billard à Salon-de-Provence -

Alors que la Fédération Française de Billard (FFB) et Decathlon mettent en place une semaine « Billard au féminin » du 7 au 13 mars pour promouvoir le billard auprès des femmes, l’Horizon club billard de Frontignan s’associe à cette initiative. À l’occasion de la « journée des femmes », le club souhaite organiser des tournois féminins avec ses licenciées. Ainsi, les 14 et 15 mars l’équipe féminine du club Horizon affrontera l’équipe du club O Cigalon Billard de Salon-de-Provence. D’autres tournois sont en cours d’organisation.

"L’Horizon est une association créée il y a une vingtaine d’années et nous affichions déjà quelques bons résultats (vainqueur de la coupe de France Blackball par équipe en 2000 NDLR). Malheureusement par la suite le club s’est arrêté quelques années pour « revivre » il y a quatre ans avec un petit noyau de 6 licenciés. Et aujourd’hui nous sommes 116 !"

a déclaré Nathalie Castel, Présidente de l’Horizon club billard à Frontignan.

En effet, la région Occitanie est en forte progression du nombre de licenciés au billard, avec une part importante de femmes. À l’occasion, de la semaine « Billard au féminin », Nathalie Castel a décidé de participer à la promotion du billard auprès des femmes en organisant des rencontres amicales réunissant une vingtaine de participantes, au-delà du public que l’on attend nombreux.

Frontignan contre Salon-de-Provence le 14 mars :

Pour ce match aller le club de frontignan se déplacera à Salon-de-Provence :

- samedi 14 mars à 20h30 : rencontre par équipe 100% féméinines

- dimanche 15 mars à partir de 9h30  : tournoi féminin en catégorie individuelle

Lieu : club de billard O'Cigalon

Chemin de Lurian - 13300 Salon-de-Provence

Le match retour aura lieu en juin après les championnats de France

Le billard, un sport mixte qui met sur un pied d’égalité 

L’ambition de la présidente de l’Horizon club billard va plus loin, et elle espère que d’ici 2021, un circuit féminin sera mis en place avec au moins un tournoi par mois.

Objectif :  promouvoir la pratique féminine du billard, et recruter un plus grand nombre de femmes de la région Occitanie particulièrement dynamique.

Plusieurs projets devraient voir le jour prochainement.

À suivre …

2019

La Fédération Française de Billard lance sa chaine de WebTV

La Fédération Française de Billard lance un nouveau format d’information. Plus interactif et permettant de transmettre beaucoup d’informations en un laps de temps plus réduit, la FFB a décidé de lancer sa WebTV sur le site MyTVchain (https://mytvchain.com/ffbillard-tv), une plateforme de vidéo spécialisée dans le domaine du sport, afin de venir compléter l’offre d’articles proposés sur son site internet.

Afin de répondre à une demande croissante et de proposer toujours plus de contenu, la FFB a lancé sa première WebTV. Disponible sur le site MyTVchain, la Fédération Française de Billard propose par ce biais au grand public d’accéder à :

  • Des compétitions filmées,
  • Des reportages,
  • Des émissions et rediffusions dans lesquelles sont intervenus des joueurs ou des dirigeants de la fédération,
  • Des événements en direct,
  • Etc…

Il s’agit d’un bouquet de vidéos variées, proposant culture du billard, conseils, actualités, nouveautés, et permettant à tout un chacun de vivre sa passion du billard au-delà du club et du tapis de jeu. Ce nouveau format permet également d’offrir une visibilité plus importante à ce sport qui connait un regain d’intérêt auprès de la jeune génération notamment et des femmes.

Pour accéder à la chaine webtv : ICI

 

 

Le 27 novembre 2019 - L’équipe de France de billard Blackball s’illustre en équipe et en individuel lors de la Coupe des Nations à Chypre  

Du 20 au 25 novembre dernier se déroulait la Coupe des nations de billard Blackball à Nissi Beach-Ayai Napa, Chypre. Un événement qui a vu s’affronter de nombreux pays dont la France, championne du monde en titre. À cette occasion, la France s’est doublement distinguée en atteignant les demi-finales, en équipe et en individuel, avec l’albigeois Christophe Faurie.

L’équipe de France a su défendre ses couleurs avec brio lors des matchs en équipe

Après une qualification mitigée en phase de poule où la France se classe 6éme, les tricolores l’emportent face à Malte lors d’un superbe match de play off  et atteint ainsi la demi-finale. Face aux anglais les tricolores ont du mal à faire la différence jusque mi-match avec (7-7) et les anglais finiront par l’emporter (13-8). Ce sont finalement les Ecossais qui seront sacrés vainqueurs face aux anglais à l’occasion d’une finale particulièrement serrée (13-12).   

Les Français, méritants et tenaces lors des matchs en individuels

La France s’est également distinguée en individuel par les actions de Sébastien Ramier qui atteint les quarts de finale et Christophe Faurie qui s’incline en demi-finale lors de la manche décisive face à l’écossais, Ross Ernie, vainqueur de la compétition.

Le 22 novembre 2019 - La Fédération Française de Billard (FFB) et Décathlon fêtent le billard à Lille

LILLE, CAPITALE DU BILLARD

- Du 27 au 30 Novembre 2019, au Quartier Libre, Lille -

Sport en plein boom et de plus en plus plébiscité par les jeunes, le billard s’installe à Lille pendant 4 jours fin novembre. Découverte, initiations, tournois et challenges seront proposés au grand public qui sera encadré par des formateurs professionnels de la FFB aux côtés de Décathlon.

Lille a été choisi pour accueillir ce premier évènement, organisé par Décathlon et la Fédération Française de Billard en raison de son histoire. Capitale Européenne du billard, la région Nord a en effet donné naissance à de grands noms de la discipline tels que : Alexis Callewaert - champion d’Europe de snooker (Ronchin), Nicolas Mortreux - équipe de France de snooker (Saint-Quantin), Roger Dumortier - champion du monde de blackball par équipe, Christophe Lambert - triple champion du monde par équipe, qui seront d’ailleurs tous présents pour cet événement. A noter que la région Nord est également la région d’origine de Jérémy Bury (Cambrai), vice-champion du Monde de 3-Bandes, qui essaiera, au même moment, de monter sur la plus haute marche du podium lors des championnats de Randers (Danemark), du 26 au 30 novembre.

Les 4 billards américains de cet évènement vous permettront de faire un premier pas dans ce sport.

PROGRAMME

Mercredi 27 Novembre  14h-18h

Initiation, découverte et apprentissage pour enfants et familles

Vendredi 29 Novembre :

Initiation, découverte et apprentissage pour les adultes.

- 18h-21h30 : Soirée billard & tournois et billard en libre service

           Jeudi 28 Novembre :

Initiation, découverte et apprentissage pour Etudiants

-18h-21h30 : Soirée billard & tournois et billard en libre service

Samedi 30 Novembre : 11h-17h

Initiation, découverte et apprentissage pour les familles & tournois et billard en libre service

Le 19 novembre 2019 - Jérémy Bury n°1 français de billard carambole

Jérémy Bury, n°1 français de billard carambole* atteint la finale de la Coupe du Monde de billard Carambole 3 bandes en Corée du Sud

Paris, novembre 2019 - La sixième édition de la finale de la Coupe du monde de billard carambole 3 bandes avait lieu le dimanche 10 novembre à Guri en Corée du Sud. À cette occasion, Jérémy Bury, n°1 français et vice-champion du monde en 2018, a su une nouvelle fois démontrer tout son talent. Et même si c’est le champion belge, Eddy Merckx qui l’a emporté, Jérémy reporte une brillante 2ème place et devient 5ème meilleur joueur au classement mondial.

Joueur de billard carambole (ou billard Français) et spécialiste du mode de jeu à 3 bandes, le français de 38 ans a su jouer à un excellent niveau durant toute la  compétition, notamment lors de la demi-finale qui l’opposait au turque Tayfun Tasdemir. Le jeu tourna rapidement en faveur du Français : 17 à 10 en 8 reprises puis deux séries de 5 et 12 lui conférèrent une avance confortable. Le Français maitrisait totalement son jeu et se qualifiait brillamment pour la finale 40 à 20 en 15 reprises.

C’est le belge Eddy Merckx qui fait face à Jérémy Bury en finale. Bien que le n°1 français se défende et reste au contact, Eddy Merckx garde la main pour finalement l’emporter.

Malgré sa défaite lors de la finale, Jérémy Bury progresse de 5 places dans le classement mondial et se retrouve aujourd’hui cinquième grâce à ses 262 points. Il tentera de conquérir le titre de champion du monde du 26 au 30 novembre 2019 à Randers (Danemark).

Le 30 septembre 2019 - La FFB et Décathlon s’associent pour promouvoir le billard :

5 bonnes raisons de se mettre au billard cette année !

Suivez le guide à travers le témoignage de Bérangère, Responsable de la communication digitale chez DECATHLON et billard d’argent de billard français.

Paris, (date) - Comme chaque année, la rentrée est synonyme de rentrée sportive ! C’est le moment des bonnes résolutions et la question revient : A quel sport s’essayer cette année ? Décision importante, le sport que l’on choisit doit regrouper des bienfaits physiques et psychologiques évidents sous peine de nous décourager. Cette rentrée la FFB (Fédération Française de Billard) et Décathlon s'associent pour promouvoir les bienfaits du billard. Sport séculaire et intergénérationnel, il suscite depuis quelques années un regain d’intérêt, notamment chez les jeunes et les femmes dont le taux d’inscription progresse en moyenne de 40% ces dernières années.

1 - LE BILLARD EST UN SPORT STRATEGIQUE QUI LAISSE PEU DE PLACE A LA CHANCE

Comme beaucoup s’initient au billard le temps d’une soirée, ils s’imaginent que ce sport dépend en grande partie de la chance. Quelques coups bien tirés, un peu de chance et la partie est vite gagnée…  Faux !  La pratique du billard est basée sur la précision et la tactique, où l’enjeu réside dans le fait d’anticiper chaque coup à l’avance. Établir des stratégies, attaquer, défendre … les enjeux stratégiques du billard sont nombreux ! Pour progresser et dépasser le simple plaisir des sensations de jeu et des coups réussis, les clubs de billard permettent de franchir la première étape : comprendre ce que l’on fait, en bien comme en mal !

J’ai un très bon souvenir des premières parties de billard que j’ai faites. C’étaient des vrais moments de détente et de convivialité. Au bout d’un moment, je me suis dit que ce serait bien de comprendre ce que je fais. Quand on commence à se demander ‘Pourquoi est-ce que ça marche ? Est-ce que c’est juste de la chance ?’, on va chercher les réponses là où elles se trouvent : dans un club. La pratique en club permet de comprendre ce que l’on fait. C’est la première différence. Et ça permet aussi de comprendre pourquoi un coup n’a pas marché : c’est plus facile de rectifier ensuite.” confirme Bérangère, responsable de la communication digitale chez DECATHLON et médaillée d’argent de billard français.

2 - LE BILLARD EST UN SPORT SOCIAL

Pratiquer un sport en club est toujours une excellente occasion de rencontrer des personnes avec qui partager des centres d’intérêt. Intégrer un club de billard, c’est aussi une façon conviviale de s’améliorer en profitant des conseils et de l’expérience de ses partenaires de club. La Fédération française de billard compte plus de 620 Clubs, partout en France. Rejoindre un club de billard, c’est comme rejoindre une famille. Les membres se réunissent non pas uniquement dans l’optique de s’affronter, mais également pour échanger différentes techniques de jeu et apprendre ensemble. Les différents clubs se rencontrent pour les compétitions et forment un grand réseau national. Franchir la porte d’un club de billard c’est découvrir la réalité d’un sport entouré d’une ambiance et d’une identité forte.

Pour Bérengère : “Le billard est un sport avec une certaine étiquette, même si l’attitude lors des parties de billard tient avant tout du bon sens. S’inscrire en club permet d’être accompagné par des gens familiers du milieu, qui sont là pour aiguiller. Ça permet de partir du bon pied.”

3 - LE BILLARD ENCOURAGE LE DEPPASSEMENT DE SOI

Il est très facile de mesurer ses progrès lorsque l’on joue au billard. Que ce soit en s’entraînant avec ses partenaires de club, en affrontant des adversaires en compétitions ou en pratiquant ses gammes à l’entraînement, le billard en club donne une idée concrète de son niveau et de sa progression.

Les clubs de billards accueillent leurs membres pour qu’ils puissent s’entraîner à leur rythme, pour le plaisir de jouer. Pas besoin de compétition si cela ne vous attire pas ! Chaque membre a également la possibilité de passer les billards de bronze, d’argent puis d’or pour valider ses progrès de manière ludique et détendue.

“Je n’avais pas l’esprit de compétition quand j’ai commencé le billard en club. C’était plus pour me tester. Je me suis dit ‘tiens, il y a un billard de bronze, d’argent, est-ce que j’en suis capable ?’. En club, on apprend aussi à s’entraîner seul. Ça permet une pratique hyper variée, depuis l’entraînement seul ou à plusieurs jusqu’à la compétition.” Selon Bérangère

Grâce aux nombreux club répartis à travers la France chaque personne intéressée par la pratique du billard peut avoir accès à du matériel de qualité sur lequel il pourra faire ses armes et gagner en maturité. Par ailleurs, jouer en club permettra très facilement de régler la question volumineuse de la table de billard. Ainsi, avec tout l’équipement nécessaire à disposition, des queues et des billes jusqu’au bleu le billard devient un sport accessible

“Dans un club de billard, on peut très bien ne rien apporter et découvrir le matériel sur place. Potentiellement, on peut payer sa licence et c’est tout. Finalement, il y a peu d’autres sports que l’on peut découvrir sans devoir investir dans de l’équipement.” Confirme Bérangère

« Le Billard, un sport sans frontières »

Il y a une réelle volonté de la part de de la Fédération Française de Billard de promouvoir son sport auprès de toute la population. Elle s’engage ainsi, à travers des actions très précises, à développer son influence auprès des jeunes défavorisés, des personnes en situation de handicap et des femmes notamment.

Aujourd'hui, un nombre extraordinaire de jeux différents peuvent se pratiquer sur une table de billard. On en décrit au moins 300 sur papier, et les variations se comptent par milliers. De quoi faire plaisir à chacun !

 

Tribune - Le billard, sport universel par excellence, par Jean-Paul Sinanian, président de la Fédération Française de Billard

Fin 2018, le billard acte sa candidature aux JO 2024. Candidature qui sera malheureusement refusée quelques mois plus tard. Certes, le billard ne fera pas partie des sports additionnels aux JO de Paris mais les porte-drapeaux de la discipline se mobilisent pour en faire un jour, bientôt, une discipline olympique !

Créé au cours du XVème siècle sous le régime du roi Louis XI, c'est entre 1550 et 1630 que le billard entre réellement dans les mœurs.

Au cours de la seconde partie du XXème siècle l’engouement pour ce sport s’est peu à peu essoufflé, il disparait des cafés et brasseries ce qui signe la fin de son âge d’or.

En 2018, avec pour objectif les JO 2024, il compte des nouveau faire partie des hobbies plébiscités par les Français.

Un sport universel

Sport parfois perçu comme élitiste, il s’agit pourtant de l’une des disciplines les plus ouvertes à la diversité, facteur de cohésion sociale où hommes et femmes peuvent s’affronter à égalité, et bien souvent malgré un handicap.

Saviez-vous par exemple que lors de ses journées Handi-billard, des malvoyants pouvaient affronter des personnes en fauteuil ou encore sourde ? Quel sport peut en dire autant…

Parmi les champions de billard plusieurs sont handicapés comme par exemple Salih Yilmaz, paraplégique, qui joue en tournoi valide de nationale 1, ou encore Maurice Balestri en fauteuil roulant vainqueur du 2ème Tournoi National Carambole Handi-Billard.

Les porte-paroles ne manquent pas de préciser « Créer des catégories spéciales pour les joueurs en fauteuil irait à l’encontre de nos principes ; c’est un sport accessible à tous et pour tous, ouvert à la diversité. »

De même, pour ce qui est de son succès auprès des femmes : la Fédération enregistre ces dernières années une hausse de 44% d’adhérentes en moyenne. Une croissance qui s’appuie notamment sur les journées féminines de billard organisées chaque année par la FFB et Décathlon pour gagner en visibilité.

Et les femmes conquises le rendent bien à ce sport, puisqu’aussi bien en France qu’à l’étranger les championnes ne se comptent plus. En France, Magalie Declunder ou encore Marion Jude pour ne citer qu’elles, sont parmi les têtes d’affiches et les visages du billard féminin à surveiller.

Coordination, précision et concentration :
des qualités partagées par des millions de joueurs à travers le monde !

Ce sport ancré dans notre histoire et dans nos mœurs se décline à travers le monde en de nombreuses disciplines dont les quatre principales, le carambole, le blackball, le billard américain et le snooker sont structurées en fédérations nationales, continentales et mondiales.

Et le succès du billard est bien mondial, qu’on se le dise ! En Corée par exemple on trouve 40.000 salles et 10.000.000  joueurs qui pratiquent de façon régulière ce sport. Dans le quartier des universités, il y a une centaine de clubs sur une distance équivalente à 15 minutes de marche. Les infrastructures dédiées sont omniprésentes et les joueurs de qualité également. De ce fait, chacun a la possibilité d’apprendre s’il le souhaite.

Enfin, saviez-vous :

  • Que le Japon a plus de 1 500 000 licenciés ?
  • Que le Mexique est le 2e pays par ordre d'importance dans le monde à pratiquer le billard ?
  • Que le Guatemala, pour une population de 25 millions d'habitants, dispose de 90 000 Billards de 3,10 m ?

Aujourd'hui, un nombre extraordinaire de jeux différents peuvent être pratiqués sur une table de billard. On en décrit au moins 300 sur papier, et les variations se comptent par milliers. Quant aux amateurs et professionnels, ils se comptent par millions ! Le billard ? Un sport français que l’on aurait tort de sous-estimer ! Rendez-vous aux JO…

Le 19 août 2019 - L'Equipe française de billard 3-bandes de La Baule réalise le doublet parfait

Elle devient championne de France de Division 1 et championne d’Europe par équipes de Clubs

En juin dernier avait lieu le championnat de France DE BILLARD 3-BANDES de Division 1 où l’équipe de La Baule s'est une nouvelle fois distinguée par ses excellents résultats. L’équipe du BC Baulois, composée de Frédéric Caudron, Jean-paul de Bruijin (remplacé exceptionnellement par Tayfun Tasdemir lors du championnat de France), Jérémy Bury et Mikaël Devogelaere est championne pour la troisième fois consécutive et pour la première fois championne d’Europe grâce à sa victoire au championnat d’Europe des clubs de Porto.

La Baule, championne de France de D1 pour la troisième année consécutive

Equipe gagnante lors des deux précédents championnats, le BC Baulois demeure invaincue. L’équipe remporte à domicile son troisième titre consécutif de Champion de France à l’occasion du championnat de France Division 1 de billard 3-Bandes qui se déroulait en juin dernier à La Baule.

Les champions ont affronté l’équipe d’Andernos en finale, composée de : Nikos Polychronopoulos, Roland Forthomme, Jérôme Barbeillon ainsi que Francis Connesson. Des joueurs talentueux qui ne sont cependant pas parvenus à s’imposer face aux joueurs baulois.

Frédéric Caudron, de Tayfun Tasdemir (évoluant exceptionnellement à la place de Jean-Paul de Bruijn), Jérémy Bury et Mikaël Devogelaere ont su former un quatuor de choc. En effet, avec 3 joueurs classés dans le TOP 10 mondial, leurs adversaires avaient peu de chances le détrôner.

La Baule, championne d’Europe pour la première fois

Après avoir remporté le championnat de France 1ère division, le billard club Baulois composé cette fois de Frédéric Caudron, Jean-paul de Bruijin, Jérémy Bury et Mikaël Devogelaere s’est à nouveau distingué au championnat d’Europe des clubs à Porto, le 30 juin dernier.

Arrivée en tête de sa poule face aux clubs Hollandais, Danois et Espagnols, le BC club s’est qualifié pour la demi-finale qui l’a opposé avec succès au tenant du titre le club d’Istanbul. A l’occasion de la finale, l’équipe française s’est brillamment illustrée en l’emportant contre le prestigieux club local du FC Porto, grand favori de cette finale. Grâce à cette victoire, l’équipe de La Baule s’offre ainsi une qualification directe pour les demi-finales de 2020.

La Baule a enregistré la meilleure moyenne du championnat, avec une moyenne générale de 1,695 (suivi de 1,149 avec le Portugal).

Un parcours parfait pour cette fin de saison, qui fait la fierté de la France et de la ville de La Baule.

Le billard 3-bandes, un sport de haut-niveau

Le 3-bandes est un mode de jeu du billard carambole (ou billard français) né en France. Il s’agit de la seule discipline de billard qui soit reconnue comme un sport de haut-niveau en France, d’où l’engouement autour de ces championnats.

Cette discipline du billard se joue traditionnellement avec trois billes (une blanche, une jaune et une rouge). Le but est de toucher les deux autres billes avec la sienne. Le 3-bandes, la spécialité la plus médiatisée du billard carambole, demande un très haut niveau d’agilité puisqu’un joueur marque un point seulement si sa bille rebondit sur au moins trois bandes avant de toucher la dernière bille.

*Appelé « billard carambole » ou « billard français », Le carambole est joué sur un billard sans poche avec 3 billes : 1 rouge et 2 blanches. L’une des deux billes blanches est marquée d’un petit cercle de couleur et désignée « bille pointée ». Le premier joueur aura la bille blanche, son adversaire la bille « pointée » durant toute la partie. Chaque joueur doit toucher ou « caramboler » avec sa bille les deux autres pour marquer un point et pouvoir poursuivre éventuellement sa série. Il existe plusieurs spécialités, dont le 3-Bandes, pour lequel on réalise le carambolage par trois bandes au minimum avant de toucher la bille 3.

Le 18 juillet 2019  - La FFB développe sa visibilité à la télévision !

La toute nouvelle chaîne Sport en France sera en charge de retransmettre les plus grandes compétitions de sport billard !

Créée en mai dernier par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), et éditée par le groupe Media365, la chaîne Sport en France est au service de toutes les disciplines et de toutes les fédérations membres du CNOSF, dont la Fédération Française de Billard (FFB).

Ainsi, dans le cadre de la promotion de ses disciplines, la FFB mettra en avant les différents championnats de blackball, de snooker, de billard américain et de billard carambole (communément appelé billard français). Il y en aura donc pour tous les goûts afin de satisfaire les passionnés de billard, et peut-être susciter de nouvelles vocations.

Pour la toute première diffusion de billard, ce sont les championnats de France de billard carambole 3-bandes qui se sont déroulés aux Herbiers qui ont été diffusés les 15 et 16 juin 2019. Ensuite seront diffusés les championnats de France blackball à Agen le 20 juillet à partir de 17h. Une émission de plateau avec la participation du Directeur Technique National de la FFB et de jeunes joueurs de haut niveau sera diffusée le jeudi 18 juillet à 18h00.

Rendez-vous les :

 18 juillet à 18h et 20 juillet à 17h sur

Sport en France

Accessible gratuitement via les box des opérateurs

Orange (canal 174), Free (canal 190), Bouygues (canal 192), et SFR (canal 129) et sur www.sportenfrance.com. | @sport_en_france

La captation pourra être mise à disposition de tous les médias

qui en feront la demande à contact@sportenfrance.com

Le 17 juillet 2019 - 5ème édition du Stage d’été de Billard Blackball

Après une saison 2018-2019 exceptionnelle, les meilleurs jeunes français de billard Blackball1 préparent la rentrée sportive !

La FFB organise pour la 5ème année consécutive un stage d’été pour les catégories U152 et U183 de billard blackball, en Île de France. Pour la première fois dans l’histoire du billard, CELA se déroulera dans un CREPS.

– Du jeudi 22 au dimanche 25 Août 2019, au CREPS Île-de-France, Châtenay Malabry (92) –

L’équipe de France de Blackball U18 s’entraîne au club d’Argenteuil

Paris, le (date) – Pour cette 5ème édition du Stage d’été de Billard Blackball, les licenciés de la FFB en catégorie U15 et U18 sont convoqués fin Août au CREPS d’Île de France pour quatre jours d’entraînements. A travers de multiples ateliers, les jeunes joueurs pourront valider leurs acquis et développer leurs compétences auprès d’une équipe de professionnels encadrants. L’occasion également pour les sélectionneurs de la Fédération Française de Billard de repérer les nouveaux talents et préparer les équipes aux compétitions internationales de la saison 2019-20.

Un stage pensé pour la jeune génération

Ce sont près d’une vingtaine de jeunes licenciés qui sont attendus à ce stage, fin Août, au CREPS d’Île-de-France à Châtenay-Malabry. Pour cette édition 2019, la FFB a convoqué les joueurs des catégories U15 et de U18. Objectif : former la jeune génération de joueurs de billard pour en faire les champions de demain.

Ce stage réunira donc les meilleurs jeunes joueurs français afin de développer leurs talents et professionnaliser leur approche du billard. De même, ce stage, qui verra évoluer tous les joueurs ensemble, permettra d’observer les meilleures combinaisons d’équipes possibles pour les compétitions à venir.

« Ce stage nous permet vraiment d’étudier les jeunes de près, de repérer ceux qui se démarquent et ceux qui ont la meilleure dynamique de groupe. Il nous permet de dresser la liste des joueurs potentiellement sélectionnables pour rejoindre les équipes de France U15 et U18 de 2020. » explique Nicolas Henric, le sélectionneur de l’équipe de France de Blackball, équipes U15 et U18.

Le stage d’été témoigne donc de la volonté de la Fédération Française de Billard de former ses jeunes talents sur le long terme, notamment en leur inculquant une meilleure hygiène de vie et en concevant des programmes d’entraînement adaptés à la pratique sportive du billard.

Un programme complet au service des résultats

Pour tenir ses objectifs, la Fédération Française de Billard mise pour cette 5ème édition sur un stage très complet, avec, pour la première fois, un encadrement multidisciplinaire des jeunes.

Ainsi, des ateliers techniques de Billard Blackball sont au programme pour permettre aux jeunes sportifs de s’entraîner. Le CREPS de Châtenay-Malabry a d’ailleurs été choisi comme lieu d’accueil du stage pour installer les tables équipées des draps de billard utilisés lors des compétitions internationales. Pour les jeunes sportifs, il s’agit d’une occasion inédite de s’entraîner sur ce type de draps, car ils ne seront utilisés en France qu’à partir de la saison 2019/202. C’est l’opportunité de découvrir les conditions des grands événements.

Les trois jours de stage seront également la chance pour les jeunes de participer à des ateliers de coaching mental avec Éric Vaquier, le coach de l’équipe de France de Blackball U15. Au programme : renforcer la cohésion d’équipe, préparer mentalement les jeunes au stress des grandes compétitions et repérer les plus à même de faire leurs preuves en équipe de France.

La question de la santé et de l’hygiène de vie sera également traitée au détour de plusieurs ateliers. Clément Goudin, coach de l’équipe de France U18, est habitué à la vie dans un CREPS, ayant lui-même suivi sa formation à celui de Limoges, en tant qu’athlète des sports de force. Il interviendra sur le sujet de la nutrition adaptée au billard, grâce à son parcours au plus haut niveau dans cette discipline. Par ailleurs, un médecin viendra faire de la prévention sur les dangers du tabac, de l’alcool et du dopage. Enfin, un kinésithérapeute sera chargé d’apprendre aux jeunes joueurs à adopter de meilleures postures de jeu, un meilleur maintien au quotidien ainsi qu’une routine d’exercices physiques pour prévenir les problèmes de dos et de cervicales auxquels sont confrontés tous les joueurs de billard sur le long terme.

Si ce stage d’été U15 et U18 porte ses fruits, la Fédération Française de Billard a déjà de grandes ambitions pour 2020 : étendre le stage aux U234 et aux Féminines pour les préparer à toujours mieux performer lors des compétitions.

 

1 Le plus petit des billards à poches se pratique avec 16 billes (7 jaunes, 7 rouges, 1 blanche et 1 noire).  Chaque joueur a un groupe de billes, les jaunes ou les rouges et doit empocher la bille noire après avoir empoché toutes les billes de son groupe.

2 - U15: Catégorie des jeunes de -15 ans.

3- U18: Catégorie des jeunes de -18 ans.

4- U23: Catégorie des jeunes de -23 ans.

Le 12 juillet 2019 - Le club Douarnenez Sport Billard (DSB)

Le club Douarnenez Sport Billard (DSB) à l’honneur grâce à ses excellents résultats !

Christian Graff (secrétaire sportif DSB), Olivier LÉTANG (Président Stade RENNAIS), Jacky LE DEVENTEC (Président DSB), Florent LE DEVENTEC (responsable communication DSB)

Ce jeudi 11 juillet, le Président du Conseil Régional de Bretagne Loïg CHESNAIS-GIRARD a tenu à rencontrer et féliciter 10 clubs sportifs ayant réalisé les meilleures performances au sein de la Région Bretagne. A cette occasion le Club de Douarnenez Sport Billard, spécialiste du billard français, était honoré eu égard à l’excellence de ses récents résultats, des plus valorisants pour la Région. Cette saison le DSB s’est notamment illustré en remportant pour la 2ème année consécutive la coupe d’Europe Classic Teams et pour la 3ème année consécutive le Championnat de France de Division 1 des Jeux de Série par équipes.

Pour la première fois, le Président du Conseil Régional de Bretagne a donc tenu à réunir tous les clubs, les sportifs, et les bénévoles ayant permis à la Région Bretagne d’être mise en valeur au niveau national. Foot, Rugby, Basket, Volley, Gouren, tir à l’arc, Tennis de table et Billard, constituaient les disciplines représentées lors de cette matinée conviviale pendant laquelle le Président de la Région a pu féliciter personnellement tous les participants.

La Fédération Française de Billard, est ravie de cette reconnaissance qui permet au sport billard d’émerger toujours plus, et de démontrer l’engouement qu’il suscite chez le grand public mais aussi au sein des institutions officielles.

« Il s’agit bien sûr d’une très belle récompense pour l’ensemble d’un club via ses performances sportives mais c’est surtout une appréciable reconnaissance du billard en qualité de discipline sportive. » a déclaré M. Le Deventec, Président du Douarnenez sport Billard à l’issue de cette matinée conviviale.

Le 13 juin 2019 - Championnat de France3-bandes* Masters

Jérémy Bury remporte pour la 9ème fois le Championnat de France3-bandes* Masters

Jérôme Barbeillon (médaille d’argent), Gwendal Maréchal et Bernard Baudoin (médaille de bronze) viennent compléter le podium de cette finale du Championnat de France 3-bandes Masters.

Paris, le 13 juin 2019 - A l’issue de la compétition qui s’est tenue du 7 au 9 Juin derniers dans la salle de l’amiral aux Herbiers (club organisateur Ardy Pool des Herbiers), l’actuel vice-Champion du Monde Jérémy Bury a confirmé son statut de leader en se hissant à nouveau sur la première marche du podium français. C’est le neuvième titre de Champion de France, pour celui qui est premier au classement national.

Une finale d’excellence

A l’occasion de cette édition 2019, ce sont les seize meilleurs joueurs français de billard carambole, spécialité 3-bandes qui se sont affrontés lors de cette grande finale nationale. La compétition a été menée tout du long par le numéro un français de la discipline, Jérémy Bury, qui conserve ainsi son titre lors de la finale du dimanche 9 Juin. Le joueur, originaire de Cambrai aujourd’hui licencié à la Baule, obtient ainsi la meilleure moyenne (1,579) en effectuant la meilleure série (15) de ce Championnat. Avec ce neuvième titre de Champion de France, Jérémy Bury se rapproche désormais du record de France du nombre de titres, détenu actuellement par Richard Bitalis avec 11 titres.

Le joueur du club d’Andernos, Jérôme Barbeillon, après avoir éliminé Bernard Baudoin en demi-finale, s’incline finalement face à Jérémy Bury en finale et remporte la deuxième place de ce Championnat.

A noter également la performance du numéro 3, Gwendal Maréchal, qui tout juste âgé de 22 ans, remporte sa première médaille dans la catégorie Masters lors de ce Championnat 3-bandes. Il enregistre ainsi la deuxième meilleure moyenne de la compétition (1,491), derrière Jérémy Bury, qui l’a éliminé en demi-finale.

Retrouvez le palmarès complet sur Kozoom  ou FFBSportif

Le billard 3-bandes, un sport de haut-niveau

Le 3-bandes est un mode de jeu du billard carambole (ou billard français) qui, comme son nom l’indique, est né en France. Il s’agit de la seule discipline de billard qui soit reconnue comme un sport de haut-niveau en France, d’où l’engouement autour de cette finale.

Cette discipline du billard se joue traditionnellement avec trois billes (une blanche, une jaune et une rouge). Le but est de toucher les deux autres billes avec la sienne. Le 3-bandes, la spécialité la plus médiatisée du billard carambole, demande un très haut niveau d’agilité puisqu’un joueur marque un point seulement si sa bille rebondit sur au moins trois bandes avant de toucher la dernière bille.

 

*Appelé « billard carambole » ou « billard français », Le carambole est joué sur un billard sans poche avec 3 billes : 1 rouge et 2 blanches. L’une des deux billes blanches est marquée d’un petit cercle de couleur et désignée « bille pointée ». Le premier joueur aura la bille blanche, son adversaire la bille « pointée » durant toute la partie. Chaque joueur doit toucher ou « caramboler » avec sa bille les deux autres pour marquer un point et pouvoir poursuivre éventuellement sa série. Il existe plusieurs spécialités, dont le 3-Bandes, pour lequel on réalise le carambolage par trois bandes au minimum avant de toucher la bille 3.

Le 3 juin 2019 - Championnats de France de Billard Blackball

Les Championnats de France de Billard Blackball se dérouleront pour leur 32ème édition, au Palais des congrès d’Agen, dans le Lot-et-Garonne. Le club de billard agenais, traditionnellement orienté vers la discipline du billard carambole, s’est récemment doté des billards à poches dans ses locaux, et accueillera, du 28 au 30 Juin prochain, les meilleurs sportifs de Blackball pour cet événement. A l’occasion de ces trois jours de compétition intense, ce ne sont pas moins de 12 titres de Champion de France qui seront décernés.

 

Des Championnats ouverts à tous

C’est une première pour des championnats de France de Billard Blackball, la compétition a lieu cette année dans un club historiquement lié au Billard Carambole. Cette initiative, qui a pour but de mettre à l’honneur toutes les disciplines du billard n’est pas isolée cette année puisqu’un club de Blackball avait justement organisé les Championnats de France de Carambole en Mai dernier. Juste retour des choses, alors que les plus grands spécialistes français de billard Blackball s’affronteront pendant 3 jours de compétition au Billard Club Agenais.

Ces championnats viendront récompenser les meilleurs joueurs dans chacune des 12 catégories. Des Benjamins aux Vétérans, en passant par les Féminines, des joueurs de tout âge et tout sexe pourront s’affronter afin de remporter le titre suprême dans leur catégorie. Ce sont au total près de 400 sportifs qui feront le déplacement à Agen.

La catégorie Handi-billard récompensera également le meilleur joueur de Blackball en fauteuil roulant pour la troisième année consécutive. Reste à savoir qui, parmi les dix sportifs en titre, succèdera aux deux premiers champions : Yvan Carric et Maurice Revel. Cette initiative d’inclusion participe de la volonté de la Fédération Française de Billard de proposer un sport non-discriminatoire, ce qui s’inscrit dans un ensemble d’actions de promotion du billard auprès de joueurs handicapés. Est également attendue lors de ces Championnats, une démonstration de Handi Debout par quatre joueurs licenciés, dans l’optique d’intégrer la catégorie lors des futures compétitions.

Le Billard Blackball prend ses lettres de noblesses

Depuis 1988, le Billard Blackball est l’une des quatre disciplines principales reconnues par la Fédération Française de Billard. La France fait d’ailleurs figure d’exception, car la plupart des instances internationales ne le reconnaissent que comme une version du Billard Américain. C’est grâce à sa promotion du Billard Blackball comme un sport à part entière que la Fédération Française de Billard se distingue régulièrement dans les compétitions internationales, grâce à des joueurs d’un excellent niveau.

En effet, le Blackball est un sport d’opposition qui requiert une grande technicité et une bonne stratégie de jeu. Chaque joueur possède un groupe de couleur (rouge ou jaune). A l’aide de la bille blanche, il rentre les billes de son groupe dans les poches. Lorsque toutes les billes de son groupe sont empochées, le joueur doit rentrer la bille noire (la 8) pour gagner la partie.

La pratique du jeu selon des règles exigeantes, ainsi que les qualités techniques et tactiques requises pour performer à haut niveau, portent la reconnaissance du Blackball comme une discipline sportive à part entière.

Qui des 400 sportifs seront sacrés Champions de France de Blackball ? Fin du suspense le 30 Juin !

Le 17 mai 2019 - 3èmes Rencontres nationales de Handi-Billard

Un succès pour la Fédération Française de Billard !

Un participant s’essayant au billard carambole

Le 4 et 5 Mai 2019, s’est tenue la troisième édition des rencontres nationales de Handi-billard à Chambéry, en Savoie. A cette occasion, le club de Billard de Chambéry avait convié les joueurs souffrant de handicap à venir se rencontrer et jouer le temps d’un week-end.

Le billard comme lien social

A l’occasion de cette 3ème édition des rencontres nationales de Handi-Billard, le président du club de Chambéry, Claude Bailly, a chaleureusement accueilli du 4 au 5 Mai dernier des joueurs et joueuses de billard en situation de handicap pour deux jours de compétition, mais aussi de rencontres humaines.

« Nous avons débuté un week-end avec des contacts, nous terminons cette rencontre avec des amis. Voilà la magie du sport, voilà la magie du billard. » a témoigné Christian Darteyre, représentant de la Fédération Française de Billard et Président de la sous-commission de Handi-Billard.

Surmontant des handicaps de natures très diverses (fauteuils roulants, déficit visuel, …), les joueurs ont pu évoluer dans des conditions qui leur assuraient un accès optimum aux tables et aux modes de jeux.

Si certains étaient spécialistes du billard blackball1 et d’autres du billard carambole2, ils ont tous eu l’occasion de s’affronter les uns les autres dans ces deux disciplines. Le samedi : le billard carambole était mis à l’honneur au club et a permis à certains joueurs de blackball de révéler de véritables talents cachés. Au bout de quelques heures à peine, certains réalisaient déjà des coups dignes de joueurs confirmés. Le lendemain, c’était autour d’une table de blackball que se sont affrontés les sportifs.

Le week-end a également vu passer son lot d’invités d’honneur, dont le maire de Chambéry, Michel Dantin, venu en personne assister à ces rencontres et féliciter les joueurs qui n’ont pas démérité.

Avec un tel encouragement, le handi-billard a de beaux jours devant lui !

 

1 Blackball : le plus petit des billards à poches, mais également le plus pratiqué en France, se joue avec 16 billes (7 jaunes, 7 rouges, 1 blanche et 1 noire). Chaque joueur a un groupe de billes, les jaunes ou les rouges et doit empocher la bille noire après avoir empoché toutes les billes de son groupe.

2 Appelé « billard carambole » ou « billard français », le carambole est joué sur un billard sans poche avec 3 billes : 1 rouge et 2 blanches. Lune des deux billes blanches est marquée dun petit cercle de couleur et désignée « bille pointée ». Le premier joueur aura la bille blanche, son adversaire la bille « pointée » durant toute la partie. Chaque joueur doit toucher ou « caramboler » avec sa bille les deux autres pour marquer un point et pouvoir poursuivre éventuellement sa série. Il existe plusieurs spécialités, dont le 3-Bandes.

Le 13 mai 2019 - La FFB présente le Championnat de France de billard 3-bandes MASTER’S

Du 7 au 9 juin, les meilleurs joueurs français seront réunis pour tenter de se hisser sur la plus haute marche du podium et être consacré Champion de France de billard 3-bandes !

Jérémy Bury, actuel n°1 au classement national billard 3-bandes et actuel champion de France 3-bandes catégorie Master’s

Paris, le (date) - Le championnat de France de billard 3-bandes (ou billard carambole*), catégorie MASTER’S se tiendra du 7 au 9 juin 2019, aux Herbiers (85). Cette année, c’est le Club de billard des Herbiers, spécialiste du billard blackball qui a souhaité mettre en avant cette discipline voisine. Objectif : montrer la solidarité qui unie tous les joueurs de billard. Le championnat verra s’affronter le TOP 16 français pour le billard 3-bandes, durant 3 jours, avec une finale prévue le dimanche 9 juin à 14h30.

Un championnat de France Master’s de haut-niveau

Chaque année, le Championnat de France 3-bandes MASTER’S voit s’affronter les meilleurs sportifs de cette spécialité carambole. Ainsi, ce sont les seize meilleurs joueurs de l’Hexagone qui donneront le meilleur d’eux-mêmes pour tenter d’accéder à la finale.

Le championnat MASTER’S débutera dès vendredi 7 juin à 14h, avec les matchs éliminatoires. A l’issue de la grande finale de dimanche 9 mai à 14h30, aura lieu la cérémonie de remise des trophées.

Le billard 3-bandes, une discipline rigoureuse

Le billard carambole (ou billard français) est, comme son nom l’indique, né en France. Cette discipline du billard se joue traditionnellement avec trois billes (une blanche, une jaune et une rouge). Le but est de toucher les deux autres billes avec la sienne. Le 3-bandes, la spécialité la plus médiatisée du billard carambole, demande un très haut niveau d’agilité puisqu’un joueur marque un point seulement si sa bille rebondit sur au moins trois bandes avant de toucher la dernière bille.

« Le billard 3-bandes demande une grande agilité, tous les joueurs présents comptent des milliers d’heures d’entrainement à leur actif pour faire partie des meilleurs. Chaque moment de la compétition sera important parce que chaque joueur en lice mérite sa place en finale. » a déclaré Guillaume Bisleau, Président du club de billard Ardy Pool des Herbiers et organisateur de l’événement.

Plusieurs centaines de spectateurs sont attendues pour cette finale qui promet un superbe spectacle !

Le Jeudi 23 Mai, une conférence de presse se tiendra à la Salle de Carambole, Grande Rue, les Herbiers. Rendez-vous à 19h pour plus d’informations sur la compétition et les joueurs en lice.

 

Le 10 mai 2019 - Championnats d’Europe de billard Carambole 2019

La Fédération Française de Billard et ses équipes

remportent 10 médailles !

Le palmarès français :  3 médailles d’or, 2 médailles d’argent et 5 de bronze dans 9 catégories différentes.

Les trois médaillés d’or : Maxime Panaïa, Pierre Martory et Magali Declunder

A Paris, le 10 Mai 2019 - Alors que se déroulaient du 25 Avril au 5 Mai 2019, les Championnats d’Europe regroupés de Carambole, à Brandebourg-sur-la-Havel en Allemagne, la délégation française s’est encore une fois distinguée dans cette discipline en remportant 10 médailles, dans les catégories Libre Juniors, biathlon par équipes Juniors, 3-bandes Juniors, Libre Cadets, 1 bande, Cadre 47/2, 5 quilles par équipes, Libre Féminines et Artistique. Organisés par la Confédération Européenne de Billard (CEB), ces championnats regroupés mettaient en jeu 18 titres dans trois catégories différentes : Hommes, Femmes et Jeunes (Cadets U17 ou Juniors U21).

La France récompensée dans 9 catégories

Les championnats d’Europe, qui se tenaient du 25 Avril au 5 Mai 2019, en Allemagne ont réuni tous les pays membres de la CEB, représentant plus de 500 joueurs, dont 30 français.

Les Français se sont distingués en remportant 3 médailles d’or, 2 médailles d’argent et 5 de bronze dans 9 catégories différentes. Magali Declunder, 52 ans, a ouvert le compteur français en remportant l’or dans la catégorie partie Libre Féminine, amenant ainsi à 12 ses titres de Championne d’Europe. Pierre Martory s’est également octroyé l’or en partie Libre U21, alors qu’il prenait part à sa dernière saison chez les Juniors. La médaille d’or gagnée par Maxime Panaïa, tout juste âgé de 19 ans, en  catégorie 3-bandes Junior (moins de 21 ans) vient donc compléter ce triplé français.

Nathan Legendre a ensuite créé la surprise en remportant l’argent en catégorie partie Libre U17 (moins de 17 ans). Willy Gérimont, 40 ans, a quant a lui rapporté 2 médailles à la France : une médaille d’argent en catégorie Cadre 47/2 et une médaille de bronze en catégorie 1-bande. Johann Petit le talonnait d’ailleurs en 3ème position dans la catégorie 1-bande. Kevin Tran a, quant à lui, remporté le bronze en épreuve artistique. Enfin, les victoires des équipes nationales en épreuves de Biathlon U21 et 5-quilles viennent compléter cet impressionnant palmarès français.

« Nous caressions l’espoir de remporter le plus de médailles possibles lors de ces Championnats et nos attentes sont comblées par les efforts incroyables qu’ont fourni nos sportifs. Les résultats de ces championnats témoignent de la capacité des sportifs de la FFB à se distinguer dans de multiples catégories et disciplines du billard, à l’image de nos récents excellents résultats en billard américain et billard blackball. Nous en sommes très fiers ! », a indiqué Jean-Paul Sinanian, Président de Fédération Française de Billard.

Le carambole, est née en France au milieu du XIXe siècle. Contrairement aux autres disciplines du billard, où le but du jeu est d’empocher les billes, la carambole ne possède pas de poches. Les joueurs marquent des points en touchant avec leur bille, les deux seules autres billes en jeu sur la table. Le joueur qui marque un point continue à jouer tant qu’il ne commet pas d’erreur.

Le 7 mai 2019 - Le billard Français à l’honneur

La Fédération Française de Billard fait briller ses équipes lors des Championnats d’Europe de Billard Blackball1

Les équipes de France U152 et U183 reviennent en France

avec cinq titres européens !

Les Championnats d’Europe de Blackball ont vu s’affronter du 1er au 4 Mai 2019 les meilleurs joueurs du continent à Bridlington en Angleterre. La France, qui concourrait avec ses plus jeunes joueurs, dans les catégories moins de 15 ans et moins de 18 ans a remporté 4 médailles d’or et 1 médaille d’argent durant ces compétitions. La France a ainsi gagné les glorieux titres de Champions d’Europe en équipe dans ces deux catégories. Elle a également réussi le pari de remporter l’or dans les catégories double U18 et individuel U18. Une médaille d’argent en double U15 vient compléter ce palmarès.

 

L’équipe des moins de 18 ans, composée de Killian BALLON, Emilie CARNEIRO, Marion JUDE, Nathan GAMBINO, Alexis KLINKA et Charles MALEK BARONCINI, confirme son talent en remportant pour la deuxième année consécutive le titre de Champions d’Europe de Blackball. Accompagnés de leur coach, Clément GOUDIN, ils posent fièrement devant leurs trophées.

L’équipe des moins 15 ans a également confirmé son talent lors de ces championnats en remportant, après ses aînés, le titre de Champions d’Europe en Equipe dans la catégorie U15. Coachés par Eric VAQUIER, les jeunes Thibault COUZIGOU, Damien JOLY, Clément LEBORGNE et Baptiste MARILLEAU, assurent la relève du billard Blackball en France !