Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

Pierre Caubet : un maître du billard

Mise en ligne : 21-11-2023
Dernière mise à jour : 21-11-2023
Pierre Caubet : un maître du billard

Article de Didier Chapuy sur Pierre Caubet, joueur de billard à 91 ans pour le Blagnac Billard Club.

"Pierre CAUBET est né à Cazères en 1932 où il vit toujours. A 91 ans il vient de porter haut les couleurs du Blagnac Billard Club en terminant 3e en finale de championnat de France en Nationale III. Portrait d’un champion !

Après un bac technique obtenu à Toulouse, à 25 ans, Pierre Caubet entre aux PTT dans la branche Télécom.

Il part faire son service militaire dans les chasseurs alpins à Grenoble. Il se prépare à présenter l’École des Officiers de Réserve, quand dans le cadre du développement du téléphone en France il lui est proposé un détachement à Toulouse au Centre téléphonique des Grandes Distances, puis des lignes internationales pendant 1 an. Il officiera également à Cazères. Il y joue au football jusque dans les années 52/53. Après l’armée il retourne dans la région parisienne où il restera pendant 25 années, coupées en 1956 par un rappel militaire de 7 mois en Algérie, qui se déroulera sans incidents.

A son retour d’Algérie, c’est la décentralisation ; son administration propose des postes en région. Il en profite pour quitter la région parisienne et venir s’installer à Toulouse avec son épouse parisienne qui travaille au Crédit Lyonnais. Il y terminera sa carrière professionnelle.

Pierre Caubet et le billard

Jeune, il commence à jouer au billard en suivant son grand-père, charpentier de marine à Cazères où il construit des bateaux. 

Le jeu des 5 quilles
On dispose 5 quilles (4 blanches et 1 rouge) au centre du billard.
Il faut renverser les quilles avec les billes 2 et 3 en les heurtant avec la bille 1.

Ce dernier arrondit son ordinaire en jouant au 5 quilles actuel (appelé avant 1900 la royale) où on misait beaucoup d’argent. Il y avait aussi le jeu du bouchon, les mises étaient placées sur un bouchon remplaçant la bille rouge.

Etudiant à Toulouse, Pierre Caubet joue pour le plaisir dans les bars, notamment au Café Conti le lieu de ralliement de tous les joueurs de billard toulousains. Pendant cette période, il ne peut adhérer à un club et prendre des cours, cela est trop cher pour lui. A son arrivée à Paris, il peut intégrer un club pour continuer à assouvir sa passion.

En 1977, il est au billard club de Wagram, il fait des compétitions et cette année-là après une finale de Championnat de France, il est sollicité comme remplaçant en équipe de France de libre.

Après sa nomination à Toulouse, il continue les compétitions il participera à 25 finales de Championnat de France en libre et au cadre dans les catégories Nationale I et Masters.

 

Un exemple de la régularité

Il faut savoir qu’en l’occurrence dans une partie en libre (la bille 1 doit obligatoirement toucher les billes 2 et 3 sans conditions particulières) la partie se joue en 400 points. Ce jour de 1993, Pierre Caubet a remporté 4 matchs sur 5 et a fait un match nul, a fait 2 000 points, avec une moyenne générale de 60 points par reprise. Il a notamment réussi une série de 400 points en 1 seule reprise.

Toujours actif au Billard Club de Blagnac, Pierre Caubet n’est jamais avare de conseils aux autres membres du club."

Crédit Photos : Didier CHAPUY

 

Trouver un club
Suivez nous !
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Chevillotte
Les Biscuits de Mél
Aramith
Strachan
Simonis
Kozoom
Décathlon
Bulldog-billard
Toulet
Onboard
LSEI

Partenaires institutionnels et internationaux