En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés et mesurer la fréquentation de notre site. En savoir plus

Ok, j'ai compris
La Fdration Franaise de Billard sur Facebook La Fdration Franaise de Billard sur Twitter La Fdration Franaise de Billard sur Youtube
Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

Actualités internationales & haut niveau snooker

Actualités
SNOOKER - International Challenge Cup 2017

Pour la sixième année consécutive s'est déroulé les 14 et 15 octobre derniers à Édimbourg en Écosse, l'International Challenge Cup édition 2017. Petit rappel, en 2016 la compétition avait été remportée par l'Irlande du Nord sur ses terres à Belfast. Colin Mac Alpine le capitaine écossais s'est chargé de mettre en place cet événement, sponsorisé par l’hôtel Hilton, dans les locaux du Locarno snooker. Durant deux jours donc, les 4 joueurs Hommes, Masters et Juniors des deux Irlande, d'Ecosse et de France s'affrontaient sur un format en une manche sèche qui permettait à chaque fois de rapporter 1 point par frame gagnée à son équipe.

C'est finalement l'équipe de la république d'Irlande qui reprend son titre acquis en 2016 et qui remporte l'édition 2017 devant l'Ecosse, l’Irlande du Nord et la France. Deux Century ont été réalisés durant le tournoi, le meilleur break 120 est l'œuvre de Patrick Wallace le capitaine Nord Irlandais, le second un 107 de Ross Vallance le champion d'Ecosse, un niveau de jeu exceptionnel comme dans les éditions précédentes.

La France termine quatrième mais l'important dans cette compétition c'est aussi les beaux échanges d'amitié entre les joueurs des différentes nations qui se renforcent d'années en années. Voici les résultats tout de même très encourageants des Français engagés dans cette compétition, en nette progression par rapport à 2016. En effet la France remporte 26  frames pour 22 en 2016.

Brian Ochoiski qui se classe troisième en Juniors, est le meilleur marqueur de l'équipe Homme. Il ramène 8 points sur 12 possibles et réalise un break de 84. Marc Chouiller remporte 5 frames sur 12, Stéphane Ochoiski et Alexis Callewaert (break de 77) 4 frames sur 12,  Niel Vincent 3 frames sur 12 et Maximilien Koch 2 frames sur 12. A noter que beaucoup de frames se sont terminées sur les couleurs et même souvent sur la noire. On peut vraiment dire que la France a largement manqué de réussite, l'équipe pouvait  largement prendre au moins 10 voire 15 frames de plus. Cela sera surement pour l'an prochain, en effet la compétition se déroulera en France, on recherche d’ailleurs un club hôte capable d’accueillir un tel événement.

A noter, aussi le passage de Jason Ferguson le directeur de la Fédération mondiale professionnelle. Il a salué la qualité et l’intérêt de telles initiatives, il a par la même occasion annoncé une très bonne nouvelle au camp tricolore : suite au problème survenu à Furth lors du Paul Hunter Classic, Brian Ochoiski recevra une wild card au Gibraltar Open en mars prochain.

Stéphane Ochoiski, capitaine de l’équipe de France.
Photos de Stéphane Ochoiski.

Snooker : Paul Hunter Classic 2017

Paul Hunter Classic du 23 au 27 août 2017 à Fürth (Allemagne)

Ce tournoi et le Gibraltar Open sont les seules compétitions officielles où les amateurs peuvent se confronter aux professionnels du circuit mondial snooker. Cette compétition existe depuis 15 ans et rend hommage à Paul Hunter, célèbre joueur, triple vainqueur du Master dans les années 90 et décédé d’un cancer.

200 amateurs ont participé cette année aux qualifications pour affronter la centaine de joueurs professionnels du snooker présents à Fürth, en périphérie de Nuremberg.

Le format est le suivant : c'est un tableau à élimination directe au meilleur des 7 manches, les amateurs doivent remporter trois matchs pour rentrer dans le tableau final et affronter les pros au tour 4 qui est en fait le last 128.

Des tournois supplémentaires sont organisés en parallèle du tournoi principal, un premier réservé aux Féminines, un second appelé le "side event" pour tous les amateurs et un troisième organisé pour la première fois cette année. Il s’agit d’un tournoi ouvert aux joueurs de moins de 18 ans, destiné à offrir au jeune vainqueur une wild card dans le tournoi pro. 

Toutes ces compétions sont organisées dans une autre salle, la Ball Room de Nuremberg, située à quelques kilomètres de la superbe Mairie de Fürth. Ce tournoi est très prisé par tous les amateurs du monde et constitue un véritable festival du snooker.

Tous les amateurs sont donc là pour se qualifier et avoir le privilège d’aller jouer les pros sur des tables stars, très exigeantes et difficiles à maîtriser pour des amateurs habitués à pratiquer plutôt sur des tables standards dites tables de clubs.

Plusieurs Français licenciés à la FFB ont saisi l'opportunité et ont décidé de participer aux différentes compétitions proposées avec de belles performances à la clé.

Gregory Herbrecht, Fabian Monnin et Christophe Rives-Lange de Toulouse, Régis D'Anna de Mulhouse, Stéphane et Brian Ochoiski de Saint-Avold ont fait le déplacement.

Vous pouvez consulter tous les résultats sur le site World Snooker.

Premier tour : Victoires de Fabian Monnin 4 à 3 contre Mihai Vladu et de Gregory Herbrecht 4 à 2 face à Carl Rosenberg. Très bien pour un premier tournoi…

Second tour : Victoire de Brian Ochoiski  contre Jason Kendrick 4 à 3, défaites de Christophe Rives-Lange contre Matthew Glasby, de Régis D’anna contre Samuel Thiselwhite, de Fabian Monnin contre Oliver Brown et de Gregory Herbrecht contre Stuart Watson 4 à 0.

A noter le joli match entre l’Anglais Andy Hicks, ancien professionnel et Stéphane Ochoiski qui ne reproduira pas l'exploit de 2015 en accédant à la phase pro dans laquelle il avait affronté l’Ecossais Stephen Maguire en table TV. Il s'incline finalement 4 à 2 dans un match serré face à l'ancien demi-finaliste de Sheffield.

Troisième tour : Les dernières chances françaises s'envolent avec la défaite de Brian Ochoiski 4 à 0 contre un autre joueur anglais, Saqib Nasir à moins que ?

Fabian Monnin - Photo Billardmagazin Touch

Gregory Herbrecht - Photo Billardmagazin Touch

Régis D'Anna

Stéphane Ochoiski

Dans le tournoi Juniors, 23 jeunes venus de toute l'Europe étaient engagés. Parmi eux deux Français : Niel Vincent de Ronchin, champion de France en titre et Brian Ochoiski de Saint-Avold, nouveau numéro 1 français. ‘Cocorico’ et superbe performances de nos deux Français qui atomisent tous leurs adversaires et s'affrontent en finale. Brian remporte ce match 4 manches à 1 dans cette première édition du PHC Juniors 2017.

 

Brian Ochoiski et Niel Vincent - Photo Billardmagazin Touch

Suite à un souci de règlement, car Brian était engagé dans le tournoi principal et ne peut y revenir c'est donc Niel qui reçoit la wild card. Mais il s’incline face à Michaël Williams, un amateur qualifié au quatrième tour, marquant l'arrivée des pros dans le tournoi. Dommage car en cas de victoire, Niel aurait pu affronter le numéro 1 mondial Marc Selby en last 64 mais belle expérience pour lui.

Un article saluant la belle performance de nos deux jeunes représentants a été publié sur le site World Snooker et suite au problème survenu, Brian se verra sûrement offrir une wild card par la fédération mondiale pour un autre événement mondial professionnel.

Dans le Side Event, Niel est éliminé par Brian en last 64, Brian ira jusqu’en huitième de finale, éliminé par l’Allemand Patrick Einsle, Stéphane tombe en last 32 contre l’Anglais Ryan Causton.

Le PHC 2017 est remporté par le Gallois de 26 ans Michaël White contre Shaun Murphy 4 manches à 2 et le tournoi féminin est remporté par l’Anglaise Réanne Evans.

Bravo à la France pour ses beaux résultats d'ensemble. Ils confirment que ces Juniors font partie des meilleurs d’Europe. A suivre…

Stéphane Ochoiski, membre de la Commission nationale snooker.

Snooker : Home International 2017

Le Nothern Snooker Center de Leeds en Angleterre accueillait une nouvelle fois, du 14 au 18 août, le Home International. Une compétition par équipes de 4 joueurs regroupant l’Angleterre, l’Ecosse, le Pays de Galles, l’Irlande du Nord, la république d’Irlande, la Belgique et la France. Une équipe de moins de 21 ans a été engagée pour l’occasion, composée de Brian Ochoiski (St-Avold), Niel Vincent (Ronchin), Nicolas Mortreux (St-Quentin) et Florian Dott (Angers) dont c’était la première expérience internationale.

La France décroche sa première victoire dès le premier jour contre l’Irlande du Nord 8-4.

Brian Ochoiski - Fergal Quinn (3-0)
Nicolas Mortreux – Connell Doherty (2-1)
Niel Vincent – Connor Morgan (2-1)
Florian Dott – Peter Berryman (1-2)

France - Irlande du Nord

La deuxième journée s’annonce plus difficile avec un match contre l’Angleterre A et B et le Pays de Galles, équipes favorites pour la victoire finale.

Contre l’Angleterre A, la France décroche le match nul.

Brian Ochoiski – Sean Mac Allister (3-0)
Niel Vincent – Lewis Gillen (1-2)
Florian Dott – Riley Parsons (1-2)
Nicolas Mortreux – Jed Mann (1-2)

L’équipe du Pays de Galles composée des champions d’Europe U18, 2016 et 2017 l’emporte 9-3.

Nicolas Mortreux – Tyler Rees (1-2)
Brian Ochoiski – Ryan Rowlands (2-1)
Florian Dott – Ben Fortey (0-3)
Niel Vincent – Jackson Page (0-3)

France - Pays de Galles

Nouvelle défaite de l’équipe de France contre l’Angleterre B : 9 – 3

Florian  Dott – Josh Cooper (0-3)
Brian Ochoiski – Jack Harris (2-1)
Niel Vincent – Louis Heathcote (1-2)
Nicolas Mortreux – Peter Devlin (1-2)

La troisième journée sourit aux Français. L’équipe de France remporte deux victoires, l’une face à l’Ecosse 7-5...

Florian Dott – Sean Young (0-3)
Brian Ochoiski – Lewis Tait (3-0)
Niel Vincent – Liam Graham (2-1)
Nicolas Mortreux – Aaron Graham (2-1)

France - Ecosse

...l’autre contre la République d’Irlande  8-4.

Nicolas Mortreux – Noel Landers (2-1)
Niel Vincent – Darragh Cusack (3-0)
Florian Dott – Shane Bates (0-3)
Brian Ochoiski – Aaron Holland (3-0)

France - République d'Irlande

Dernière journée et dernier match contre la Belgique. La France s’incline 7-5.

Niel Vincent – Wesley Pelgrims (3-0)
Brian Ochoiski – Kobe Vanoppen (2-1)
Nicolas Mortreux – Amedeo Durnez (0-3)
Florian Dott – Christoph Van Geertsom (0-3)

France - Belgique

L’Angleterre B gagne le tournoi (6 victoires – 1 nul) devant le Pays de Galles (6 victoires – 1 défaite). La France termine 5e à égalité de points avec l’Irlande du Nord (3e) et l’Angleterre A 4e (3 victoires, 1 nul et 3 défaites) mais avec un moins bon frame average. La République d’Irlande est 6e (2 victoires, 2 nuls et 3 défaites), la Belgique 7e (2 victoires, 5 défaites) et l’Ecosse est 8e (0 victoire, 7 défaites).

Brian Ochoiski confirme ses très bons résultats de la saison dernière et se classe 2e meilleur joueur du tournoi, à égalité de frames gagnées (17 sur 21) avec Louis Heathcote (Angleterre B). La différence de points les a départagés.  

Le meilleur break du tournoi a été réalisé par Tyler Rees (Pays de Galles) ; A noter les breaks de Brian (66 et 42) et de Niel (40). La France réalise un beau parcours et confirme qu’elle est capable de rivaliser avec de grandes nations du snooker européen.

Isabelle Mortreux, présidente de la Commission nationale snooker.

Photos : Christian Dott

 

Championnats d’Europe snooker à Shëngjin (Albanie)
La France repart avec 4 quarts de finale !

 

C’est un véritable festival de snooker qu’avait organisé l’EBSA du 31 mai au 11 juin 2017 à  Shëngjin,  en Albanie.
EUROPEAN SNOOKER CHAMPIONSHIPS,  6 Reds Championships, European Open, Team Championships (Ladies, Masters & Men) and Individual Championships (Master and Ladies)

La sélection française était composée de Stéphane Ochoiski (coach et Master Team), Marc Chouiller, Angélique Vialard et Christelle  Pédat (Ladies) et Alexis Callewaert, Brian Ochoiski (Team Men) deux arbitres Thierry Thénaisie et Raymond Perez (head referee)

Dès le premier tournoi Alexis Callewaert atteint les quarts de finale en 6 Reds. Il  s’incline contre le futur vainqueur  l’Islandais Christian Helgason.

Durant l’Open, trois joueurs atteignent les 16e de finale : Alexis Callewaert, Brian Ochoiski et son père Stéphane.

La plus belle performance durant les différentes compétitions est à mettre au crédit de l’équipe Hommes France après une superbe phase de poules où la France se classe première de son groupe et tête de série n°3. Elle se voit directement qualifiée en quart de finale. Malheureusement le parcours s’arrête, la France s’incline face à l’Allemagne 4 à 1. Dommage.

Chez les Féminines, deux quarts de finale, un par équipe et l’autre de Christelle Pédat en individuel.

Tous les résultats sur le site EBSA TV.
A signaler aussi la réélection de Maxime Cassis comme président de l’EBSA pour 3 ans.

Article et photos de Stéphane Ochoiski.

 

SNOOKER : résumé des championnats d'Europe

L'EBSA (European billard and snooker association), qui fêtait cette année ses 25 ans d'existence, peut se vanter d'avoir attiré de nombreux participants.
Venant de 35 pays différents, 280 compétiteurs européens se sont donc rencontrés pour cette édition 2017 des championnats d'Europe U18, U21 et Hommes, à Nicosie (Chypre).

La configuration de ce championnat : 16 tables "Star" (les mêmes tables que celles utilisées sur le circuit professionnel) dans un espace de 1000 m2 au cœur de l'hôtel « Parc Hilton » de Nicosie.

Le tournoi U18 s'est déroulé intensément sur 3 jours avec 75 participants, du lundi 6 au mercredi 8 mars 2017.

Voici le parcours de nos représentants :

U18 phase de poule
Format : groupe de 4 ou 5 joueurs, les 3 premiers qualifiés pour la phase de poule à élimination directe, les 10 meilleurs premiers de poules qualifiés direct en last 32.

Niel Vincent s'incline 3 à 2 contre Julian Bulko (Ukraine), remporte son match face au Belge Ben Mertens 3 à 1 et s'incline 3 à 1 contre Aaron Hill (Irlande).
À égalité de frames avec l'Ukrainien, il est éliminé prématurément dans cette compétition où il avait atteint les quarts de finale dans l'édition précédente en Pologne.

Nicolas Mortreux s'incline dans ses 2 premiers matches 3 à 2 contre Noel Landers (Irlande) et 3 à 1 contre Patrick Tilbonen (Finlande).
En revanche, grâce à une jolie victoire contre le Tchèque Martin Kollar, il s' assure de la troisième place qualificative du groupe.

Brian Ochoiski remporte son premier match 3 à 0 contre Josh White (Pays de Galles) puis son second match 3 à 1 contre Luis Vetter (Suisse), puis il s'incline 3 à 2 dans son troisième match contre  le Belge Julien Leclerc. 
Iil obtient tout de même la première place du groupe.

U18 sortie de poule
Nicolas Mortreux : classé 43 à l'issue des poules, Nicolas hérite d'un adversaire bulgare largement à sa portée, David Davidkoff, le numéro 22, qui va finalement s'imposer 3 à 2, durant un match très défensif. Nicolas rate une dernière rose pourtant assez facile pour lui qui lui aurait permis d'aller plus loin dans ce tournoi.

Brian Ochoiski : classé TS 16, Brian, en last 64, se débarrasse tout d'abord du Tchèque Ales Herout  3 frames à 1 avant d'éliminer le jeune Belge prometteur Ben Mertens 3 à 0.
Un autre Belge se dresse en last 16 sur la route de notre champion tricolore. Il s'agit de la tète de série numéro 1 du tournoi Sybren Sokolowski.Dans un match à suspens, Brian s'impose de justesse 3 à 2.
Dans son quart de finale, Brian pourra nourrir des regrets : il menait ce match 2-0 puis 3 à 1 mais Amir Nardea (Israël) revient petit à petit et s'impose finalement 4 à 3 sur une rose offerte malheureusement poche centrale par Brian. Un nouveau quart de finale comme l'an passé où Brian s'était incliné 4 à 2 face à Tyler Rees, le futur champion d’Europe U18.

La compétition U18 est remportée par Jackson Page, 15 ans (Pays de Galles) contre Amir Nardea (Israël). Aaron Hill (Irlande) Ivan Kakowki (Russie) complètent le podium.

L'enjeu de taille dans cette compétition : le vainqueur était qualifié à participer aux éliminatoires des championnats du monde professionnels de snooker à Sheffield.
Ccomme Jackson Page est déjà qualifié pour d'autres bons résultats,  c'est donc Amir le tombeur de Brian qui honorera cette invitation de la WSA (World snooker association).

U21 phase de poule
Le tournoi U21 s'est déroulé du  mercredi 8 au dimanche 12 mars avec 90 participants.
Format : groupe de 5 joueurs, les 3 premiers qualifiés pour la phase de poule à élimination directe, les 10 meilleurs premiers de poules qualifiés direct en last 32.

Niel Vincent : Trois belles victoires contre un Chypriote, un Tchèque et un Roumain et une défaite contre l'Irlandais Charly Sweeney permettent à Niel de se classer second de son groupe.

Nicolas Mortreux : Après deux défaites 3-0, respectivement contre Simon Lichtenberg (Allemagne) et Tyler Rees l(Pays de Galles), Nicolas s'impose face au Finlandais et surtout dans le match décisif contre le Belge Kobe Vanopen. Il termine grâce à cette belle victoire troisième de sa poule.

Brian Ochoiski : Carton plein pour Brian qui remporte ses 4 matches de poule contre un Finlandais, un Lituanien, un Écossais et une belle victoire contre l'Allemand Luka Klekers, un des favoris du tournoi. Il ne lui concède que deux frames et se retrouve classé TS 8. Il est donc directement qualifié pour les last 32.

Les trois représentants français sont qualifiés pour le knock-out. Bravo à eux, c'est une superbe performance.

U21 sortie de poule
Niel Vincent : Classé 24, Niel s'impose facilement 4-0 en last 64 contre le Roumain Tudor Popescu mais s'incline finalement en last 32 4 à 3 contre le Letton Rodion Judin dans un match très serré.

Nicolas Mortreux : Adversaire très difficile en last 64 pour Nicolas, Brian Cini, le champion Maltais, élimine Nicolas 4 à 0 en last 64.

Brian Ochoiski : Après s’être imposé 4 à 1 contre le Suédois Belan Saharif en last 32 et 4-0 en last 16 contre Rodion Judin – le tombeur de Niel , Brian rencontre en quart de finale le grand favori et tête de série numéro 1 du tournoi, Alexander Ursenbacher (Suisse). Brian est mené 3 à 0 mais recolle à 3 partout. Il s'en faut de peu dans la septième manche où une marron s’arrête de peu devant la poche. Brian s'incline finalement de nouveau en quart de finale par 5 manches à 3.

Bravo tout de même à Brian qui se hisse en quarts de finale en U18 et en U21 et démontre de grands progrès dans son jeu.

C'est le Suisse Ursenbacher, bourreau du champion de France U18 U21, qui remporte ce championnat d'Europe U21 édition 2017 contre le Gallois Jackson Page.
Il se voit ainsi requalifié chez les "pros" pour 2 saisons.

Tournoi Hommes
Le tournoi Hommes s'est déroulé du 12 au 19 mars avec 115 participants dont de nombreux ex-pro venus tenter de récupérer leur statut.
En effet, le vainqueur Hommes, comme le vainqueur U 21, est invité chez les pros pour deux saisons.

Format : groupe de 5 joueurs, les 3 premiers qualifiés pour la phase de poule à élimination directe.

Alexis Callewaert : champion de France, numéro 1 français, il a hérité d'un groupe très difficile, il ne réussit pas à gagner de match malgré un joli break de 66.
Il est donc éliminé dès la phase de poule.

Même scénario pour Stéphane Ochoiski, numéro 2 français et champion de France Master : 1 seule victoire contre un Italien 4 à 3 qui ne suffit pas non plus.
Dommage pour nos 2 fers de lance.


Alexis Callewaert
© Stéphane Ochoiski

 
Stéphane Ochoiski    

Le seul Français qui sort des poules en catégorie Hommes n'est autre que Niel Vincent.
Récent last 32 en U21, pour cela deux victoires à son actif dans son groupe, il vient à bout d'un Chypriote 4 à 0 mais surtout, dans le match décisif pour sortir de son groupe, il s'impose 4 à 2 contre le jeune champion d'Autriche, le prometteur Florian Nussle.

Niel Vincent se voit opposé à un monstre en last 64 : l'ancien professionnel Mickael Judge.
Niel produit un niveau de jeu fabuleux dans un match énorme. Il s'incline finalement 4 à 3 sur la rose ; mais quel match de la part du jeune Ronchinois !


Bilan satisfaisant des tricolores tout de même dans les trois compétitions, sur des tables très exigeantes en précision
Brian Ochoiski : Quart de finale en U 18 et en U 21 – Breaks de 62, 62, 50, 50.


Brian Ochoiski
©Stéphane Ochoiski

Niel Vincent : last 32 en U21 et last 64 en Hommes - Breaks  de 71, 66, 51, 50, 50, 50.


Niel Vincent
©Stéphane Ochoiski

Nicolas Mortreux : last 64 en U18 et last 64 en U21


Nicolas Mortreux
©Stéphane Ochoiski

 

Article de Stéphane Ochoiski, membre de la Commission sportive nationale snooker.

 

Trouver un club
La lettre de la Fédération

Dernière vidéo FFB
Suivez nous !
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Kozoom
Billards Bréton
Aramith
Bulldog billard