En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés et mesurer la fréquentation de notre site. En savoir plus

Ok, j'ai compris
Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

EDITO DU PRESIDENT

Mise en ligne : 05-09-2018
Dernière mise à jour : 10-09-2018
EDITO DU PRESIDENT

Cher(e)s passionné(e)s de billard,

Trois mois à peine se sont écoulés depuis la mi-juin et l’assemblée générale de la fédération.
De nombreux événements ont eu lieu depuis qui méritent d’être récapitulés.

L’AG de Lyon a été parfaitement organisée et je tiens à  remercier le CCA et Claude Schaffran.
Les clubs et licenciés de Normandie, Pays de la Loire, Méditerranée,  Corse et Réunion n’étaient pas représentés pour ce moment privilégié de travail et d’échanges des ligues entre elles et de l’échelon national vers les organes déconcentrés. Nous avons été nombreux à le déplorer  tant la participation de tous est importante pour faire avancer la cause du billard.
Nous avions invité les salariés pour permettre aux uns et aux autres de mettre un visage sur un nom et une voix. Ils ont répondu présent, mise à part Rose-Marie Iglesias notre aide-comptable retenue par des obligations familiales, et je tiens à les en remercier.
Suite au décès d’Olivier Coumert, aux différentes démissions, trois postes étaient à pourvoir. Ont été élus : Philippe Zwaenepoel, Denis Brayer, Laurent Goodwin. Bienvenue à eux et d’avance merci de leur engagement.
Sur demande unanime des ligues, la licence indépendante qui posait plus de problèmes qu’elle ne rendait de service a été supprimée.

Dans la semaine qui a suivi l’AG, notre secrétaire générale, Stéphanie Giron a démissionné pour raisons personnelles. Qu’elle soit ici remerciée de son action durant toutes ces années.
Ulysse Chedhomme, chargé de communication,  n'a pas souhaité renouveler sa période d'essai ce qui va nous obliger à revoir notre organisation, sur ce point comme sur d'autres.
Comme annoncé à l’AG de Lyon, nous continuons à travailler sur deux dossiers qui seront, je crois, le cœur des projets de développement du billard dans les mois et les années à venir :
-    Le projet billard 2024 avance bien, mais il va falloir accélérer maintenant d’ici le printemps 2019. L’argent des partenaires du projet sera utilisé pour financer des actions médiatiques inédites et spectaculaires. Je ne peux pas être plus précis pour l’instant.
-    La collaboration avec Décathlon se met en place, tout d’abord sur le département du Nord. Les salariés de Villeneuve d’Ascq ont été initiés par l’école de billard du club de Ronchin. Le directeur de Décathlon a passé les billards de bronze d’argent et d’or pour se rendre compte de ce qu’était l’enseignement du billard dans l’ensemble des disciplines. A ceux qui doutent encore que le billard est un sport, Décathlon, enseigne française de distribution d'articles de sport, apporte d'ailleurs une réponse très claire. Ce partenariat peut être une chance extraordinaire pour la fédération, si les clubs s'attachent à s’ouvrir à de nouveaux publics  en rendant le club plus visible, le local plus agréable, avec des adhérents  chaleureux  et accueillants.
Inutile d’entrer directement en contact avec les magasins Décathlon, surtout pour demander  des aides financières, la nature du partenariat n’étant pas celle-là.

La démission simultanée de la plupart des membres de la commission systèmes d'information nous a rappelé l’obligation d’assurer la sécurité et la pérennité de nos systèmes informatiques en faisant appel  à des prestataires de services professionnels.

Nous avons également planché avec le président du CNOSF, Denis Masseglia, sur la meilleure façon de présenter la candidature du billard au JO mais aussi sur la future loi sur la gouvernance et le financement du sport.
Le CNOSF, lors d'un congrès extraordinaire organisé à Paris le 29/8, a présenté un rapport qui va être remis au ministère.
Ce rapport préconise en particulier de confier le financement du sport  directement aux fédérations, charge à elles d'organiser la redistribution aux échelons régionaux et départementaux, et aux clubs. Il a été acté de lancer une pétition nationale pour protester contre la baisse globale du financement du sport en 2018.   

Le bureau fédéral s’est réuni une fois en juillet et une fois en août pour gérer les dossiers en cours et préparer la rentrée. Le comité directeur, quant à lui, se réunira les 15 et 16 septembre avec un ordre du jour très chargé.

Comme chaque saison, les championnats vont reprendre très vite et chacun sera le nez dans le guidon, concentré sur les tâches quotidiennes. Il est important de répéter encore que de nouveaux adhérents potentiels devraient pousser la porte de nos clubs. Il est indispensable de les accueillir au mieux et de leur donner envie de rester parmi nous. Je rappelle une fois de plus, l’obligation statutaire de licencier l’ensemble de nos adhérents. Nous serons plus forts en étant plus nombreux.

Si j’osais, je reprendrais une fois de plus le discours de Martin Luther King : J’ai fait un rêve dans lequel chacun des joueurs de billard était licencié. J’ai fait un rêve dans lequel chaque club avait son école de billard,  dans laquelle un bataillon d’animateurs et d’initiateurs formait les jeunes et les moins jeunes plusieurs fois par semaine. J’ai fait un rêve dans lequel chaque ligue possédait une ETR efficace et travaillait main dans la main avec la DTN. J’ai fait un rêve dans lequel le président de la FFB inaugurait l’épreuve olympique de billard au côté du président du CNOSF et du ministre des sports.

Comme le disait St Exupéry : « fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité »
 

Bonne saison sportive à tous.

Jean-Paul Sinanian.

 

Trouver un club
Dernière vidéo FFB
Suivez nous !
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Kozoom
Simonis
Aramith
Amphora

Partenaires institutionnels et internationaux