En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés et mesurer la fréquentation de notre site. En savoir plus

Ok, j'ai compris
Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

La Ligue Occitanie

Mise en ligne : 07-01-2020
Dernière mise à jour : 16-01-2020
La Ligue Occitanie

Deuxième région de France en superficie, derrière la Nouvelle-Aquitaine, la région Occitanie respecte également ce classement en nombre de progression de licenciés au billard. Un des principaux acteurs de cette croissance est son Président, Marcel Dejardin, ancien conseiller technique sportif du tennis de table, à la retraite. Depuis son arrivée à la tête de la ligue, le nombre de licenciés n’a cessé de croître, passant de 854 adhérents en 2017 à 1045 actuellement. Son expérience professionnelle passée a bien évidemment favorisé cette courbe croissante en mettant en place un projet sur l’olympiade 2017/2020. Celui-ci était articulé en deux plans : un plan de développement et un plan d'action technique.

La plan de développement comporte 5 points :

1. La licenciation : en augmentant les licenciés jeunes et en favorisant les actions auprès du public féminin, puis en fidélisant les licenciés actuels en répondant au mieux à leurs attentes. Avec pour objectif initial de passer la barre des 1000 licenciés

2. Le développement des  clubs : en  prospectant pour affilier des nouveaux clubs,  en repérant les lieux de pratique non affiliés, en accompagnant les demandes de subventions (notamment le CNDS), en élaborant une stratégie d’aide à la création de clubs pour toutes les disciplines du billard

3. Le développement de la pratique :  en proposant des actions pour les publics semi compétiteurs et loisirs, en attirant et accueillant dans les clubs des publics nouveaux : comités d’entreprise, maisons de jeunes…

4. La communication et la promotion : en modernisant la communication vers les clubs  et en optimisant le système d’information, en valorisant et en augmentant la diffusion des outils fédéraux, en animant régulièrement le site de la Ligue, en valorisant l’image de nos compétitions, et en développant la présence dans les médias, les salons sportifs, les journées des associations…

5. Diversifier les ressources : grâce à un projet d’actions chiffré soutenu par le Conseil Régional et des demandes de subventions au CNDS

 

Le plan action technique se décline en 6 points :

1. La structuration des clubs :

Un club – un projet – un Comité fonctionnel – un Entraîneur- des créneaux d’entraînement

Aider à la création d’écoles de jeunes

Accompagner les clubs dans leurs demandes de subvention

Mutualiser les expériences des clubs

Décerner des labels QUALITÉ pour les clubs

2. La formation des entraîneurs :

Un club Un Enseignant DFI (objectif en fin Olympiade

Favoriser la formation continue et les échanges

Mise en place de journées techniques, journées d’échanges

Modélisation de l’entraînement (livret technique)

3. L’accompagnement des dirigeants :

Formation des dirigeants de Ligue et de clubs (voir CROS, Fédération…) 

Communiquer autour des outils existants, -e-formation

4. La formation des arbitres :

Former des cadres en arbitrage et augmenter leur nombre  : un club = x arbitres diplômés

Listing à jour des arbitres et formation continue

5. L’encadrement et le suivi des joueurs :

Organiser des stages par discipline

Aider les jeunes talents à se former

Créer un Staff Entraîneurs Ligue au service des clubs

6. Les compétitions :

Augmenter la participation aux épreuves officielles leur donner un sens : répondre aux attentes des différents licenciés

Valoriser l’image des compétitions et créer un habillage pour les finales et podiums régionaux

Créer de nouvelles épreuves attractives

Développer des compétitions par équipes

Favoriser la création de tournois locaux , d’open… de Top Régionaux Elite

Il aura fallu, pour atteindre les objectifs fixés, un comité Directeur structuré avec des élus actifs et la solidarité de nos structures de base mais aussi faire preuve d'opiniâtreté sur les subventions et développer des partenariats efficaces. La structuration de la Ligue en quatre districts à permis un travail efficace. Ce plan d'action ambitieux n'est pas totalement réalisé. Des points à émliorer subsistent tels que la communication, le site internet, mais aussi une création insuffisante de nouveaux clubs. Des évaluations pour définir les réorientations pour la prochaine mandature, son prévues en fin d'olympiade.

Trouver un club
Dernière vidéo FFB
Suivez nous !
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Décathlon
GabrielsBilliards
Simonis
Kozoom
Aramith
Le sport en image
Sport en France

Partenaires institutionnels et internationaux