En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés et mesurer la fréquentation de notre site. En savoir plus

Ok, j'ai compris
Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile
precedent precedent
La lettre de la fédératiion
Vidéo
Fév. 2019Mars 2019Avril 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    
1
2
Tournoi national n°3 artistique Masters
Lieu : ACADEMIE DE BILLARD DE ST DIZIER - ST DIZIER
Voir tous les détails
3
Tournoi national n°3 artistique Masters
Lieu : ACADEMIE DE BILLARD DE ST DIZIER - ST DIZIER
Voir tous les détails
4
5
6
7
8
Championnat de France cadre 47/1 Masters
Lieu : SOISSONS BILLARD CLUB - SOISSONS
Voir tous les détails
Tournoi national n°5 5-quilles Masters
Lieu : U.S GRAVELINOISE - GRAVELINES
Voir tous les détails
9
Tournoi national n°1 snooker Masters
Lieu : U.S DUNKERQUOISE - DUNKERQUE
Voir tous les détails
Championnat de France cadre 47/1 Masters
Lieu : SOISSONS BILLARD CLUB - SOISSONS
Voir tous les détails
Tournoi national n°5 5-quilles Masters
Lieu : U.S GRAVELINOISE - GRAVELINES
Voir tous les détails
10
Tournoi national n°1 snooker Masters
Lieu : U.S DUNKERQUOISE - DUNKERQUE
Voir tous les détails
Championnat de France cadre 47/1 Masters
Lieu : SOISSONS BILLARD CLUB - SOISSONS
Voir tous les détails
Tournoi national n°5 5-quilles Masters
Lieu : U.S GRAVELINOISE - GRAVELINES
Voir tous les détails
11
12
13
14
15
16
Tournoi national n°3 3-bandes Dames
Lieu : ACADEMIE DE BILLARD SAINT QUENTIN - ST QUENTIN
Voir tous les détails
17
Tournoi national n°3 3-bandes Dames
Lieu : ACADEMIE DE BILLARD SAINT QUENTIN - ST QUENTIN
Voir tous les détails
18
19
20
21
22
Tournoi national n°3 1-bande Masters
Lieu : SOISSONS BILLARD CLUB - SOISSONS
Voir tous les détails
23
1/2 Finale 14/1 continu Mixte
Voir tous les détails
1/2 Finale jeu de la 10 Mixte
Voir tous les détails
Tournoi national n°3 1-bande Masters
Lieu : SOISSONS BILLARD CLUB - SOISSONS
Voir tous les détails
24
1/2 Finale 14/1 continu Mixte
Voir tous les détails
1/2 Finale jeu de la 10 Mixte
Voir tous les détails
Tournoi national n°3 1-bande Masters
Lieu : SOISSONS BILLARD CLUB - SOISSONS
Voir tous les détails
25
26
27
28
29
Championnat de France 5-quilles Masters
Lieu : B.C. DU CANON D OR - RONCHIN
Voir tous les détails
Championnat de France artistique Masters
Lieu : ACADEMIE DE BILLARD DE ST DIZIER - ST DIZIER
Voir tous les détails
Tournoi national n°6 blackball
Lieu : ASSOCIATION BLACK CATS 8 POOL - ALBI
Voir tous les détails
30
Championnat de France snooker Féminines
Lieu : B.C. TAPIS VERT ANGEVIN - ANGERS
Voir tous les détails
Championnat de France 5-quilles Masters
Lieu : B.C. DU CANON D OR - RONCHIN
Voir tous les détails
Championnat de France artistique Masters
Lieu : ACADEMIE DE BILLARD DE ST DIZIER - ST DIZIER
Voir tous les détails
Tournoi national n°6 blackball
Lieu : ASSOCIATION BLACK CATS 8 POOL - ALBI
Voir tous les détails
31
Championnat de France snooker Féminines
Lieu : B.C. TAPIS VERT ANGEVIN - ANGERS
Voir tous les détails
Championnat de France 5-quilles Masters
Lieu : B.C. DU CANON D OR - RONCHIN
Voir tous les détails
Championnat de France artistique Masters
Lieu : ACADEMIE DE BILLARD DE ST DIZIER - ST DIZIER
Voir tous les détails
Tournoi national n°6 blackball
Lieu : ASSOCIATION BLACK CATS 8 POOL - ALBI
Voir tous les détails
       
Trouver un club
Actualités
BILLARD AU FEMININ EN PARTENARIAT AVEC DECATHLON

Point presse sur l'Opération Billard au féminin, de fin février et début mars.

Bonne lecture, à suivre...

BILLARD AU FÉMININ INTERVIEW CÉLINE

Rencontre avec Céline JACQUES, interview de Julie.

BILLARD AU FÉMININ : CÉLINE, CHAMPIONNE DE FRANCE AUX 3 BANDES

Bonne lecture ! À suivre...

CARAMBOLE-CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR ÉQUIPE DE CLUB U19-CHALLENGE DREHER

Ce week-end se disputait à Rouen, le championnat de France par équipes de Club U19 (championnat réservé aux joueurs de moins de 19 ans, équipes de club, composées de 3 joueurs).

Ce championnat depuis 1993 porte le nom de "Challenge Dreher", du nom d'un ancien président emblématique de la Fédération Française de Billard, et donateur du trophée remis à l'équipe victorieuse et où sont gravés, au fil des années, les noms des villes des équipes championnes de France.
Soissons a déjà remporté ce challenge 2 fois (2005 et 2006), elle avait d'ailleurs cette même année, remporté le championnat d'Europe de la catégorie, elle avait aussi de très nombreuses fois terminée sur le podium.
Aucune équipe Française n'avait jusqu'à présent remporté ce challenge 3 fois : Soissons devient donc le 1er club à inscrire 3 fois son nom sur le trophée…
Les 5 équipes qualifiées : (Rouen, Cany Barville, Agen, Oissel et Soissons), se rencontraient en poule unique, chaque équipe rencontrant les 4 autres.
L'équipe de Soissons était composée de : Alexandre Portier, N°1, Lucie Petit, N°2 et Tom Gorazda, N°3.
Soissons remporte ses 3 premiers matchs, sans perdre une seule rencontre individuelle ; tout comme Rouen… la dernière rencontre entre ces deux équipes déterminerait donc le champion de France 2019.
Sans trembler la jeune soissonnaise et ses 2 coéquipiers terminaient leur match individuel, synonyme de titre de Champion de France (seul, l'adversaire d'A.Portier égalisera, sans conséquence, sur la reprise).
Tom, (vice champion de France cadets 3 bandes) comme toujours dans les grandes compétitions, a fait preuve d'une combativité impressionnante, à cpoup sûr, utile pour le championnat d'Europe cadet 3 bandes (U17) individuelle qu'il disputera fin avril en Allemagne à Brandenburg.
Le meilleur match du Week-End, étant l'œuvre de Lucie (15 de moyenne!), de bon augure pour la finale féminine nationale individuelle et le Championnat d'Europe féminin (toutes catégorie!!) - même endroit que Tom, où ils seront accompagnés du coach, responsable de l'école du BCS;  Patrick Dupont (qualifié lui, au même endroit, pour le Cht d'Europe au cadre et d'Alain Remond , qui disputera le championnat d'Europe à la bande).
Ce ne sont donc pas moins de 4 joueurs du BCS qui se déplaceront en Allemagne pour représenter la France et la ville de Soissons…

À noter : le passage de FR3 Normandie pour un reportage, axé sur les jeunes et le billard, qui a été diffusé dans la partie '‘sports'’ dès le dimanche soir.

Remerciements au club de Rouen emmené par Philippe LEBOURGEOIS, aux arbitres sous l’autorité de Gilbert BAUDER et aux bénévoles pour leur participation.

          

Résultats de toutes les rencontres / Tableau Final / Feuille de résultat

 

 

1
mars 2019
OUTRAGES SEXISTES
OUTRAGES SEXISTES

Sur le site fédéral a été publié le 11 janvier 2019 un guide juridique émanant du ministère des sports, consacré à  la prévention et la lutte contre les incivilités, les violences et les discriminations dans le sport.

Chacun a pu se demander  en quoi le billard, sport de gentlemen,  était concerné par ce document : Quelles violences ? Quelles incivilités ? Quelles  discriminations au sein de nos salles de billard, à l’ambiance généralement  feutrée et paisible.

Pourtant, il faut y regarder de plus près, et tout spécialement  alors que  lundi 4 mars commence la semaine des droits de la femme, avec  en point d’orgue pour la fédération, l’organisation en collaboration  avec Décathlon,  de l'opération "Billard au féminin" le week-end des  9 et 10 mars.

La loi du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes a en effet créé une nouvelle incrimination : l’outrage sexiste prévu à l’article 621-1 du code pénal (cf. page 91 du guide).

" I. – Constitue un outrage sexiste le fait, hors les cas prévus aux articles 222-13, 222-32, 222-33 et 222-33-2-2, d’imposer à une personne tout propos ou comportement à connotation sexuelle ou sexiste qui soit porte atteinte à sa dignité en raison de son caractère dégradant ou humiliant, soit crée à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante."

La peine encourue est une amende prévue pour les contraventions de 4ème classe (90 € en cas de paiement immédiat et jusqu’à 750 €) ou de 5ème classe (jusqu’à 1.500 €) en cas de circonstances aggravantes ou de récidive.

Matériellement, les outrages sexistes peuvent prendre différentes formes (liste non exhaustive) :
•    des sifflements, gestes, blagues, bruits obscènes, des questions intrusives sur la vie sexuelle, …. ;
•    des commentaires dégradants sur le physique ou la tenue vestimentaire ;
•    des insinuations sexistes incitant à abandonner le sport billard.

De tels comportements dans le monde du billard sont, fort heureusement, de plus en plus rares.  
Les irréductibles doivent savoir aujourd’hui qu’ils peuvent être sanctionnés, à la fois par leur club et le tribunal de police.

La seule attitude à avoir en toutes circonstances : du respect, du respect et encore du respect !

 

BILLARD AU FÉMININ INTERVIEW  MARION JUDE

Découvrez l'interview de Marion Jude, jeune championne d'Europe en équipe au billard blackball, réalisée par Décathlon !

Tant de partages et d'émotions à vivre !

Communiqué - candidature du billard aux JO 2024

Voilà, hier à dix heures la nouvelle a été officialisée : c’est le breakdance qui a été choisi pour être proposé comme sport additionnel pour Paris 2024. Je ne peux que me réjouir pour eux et féliciter la fédération de breakdance de l’avoir emporté. Je suis déçu, soyons honnêtes. Mais que dire des autres fédérations éconduites en plus de la nôtre ? Comment réagirais-je si j’étais à la tête de la fédération de karaté, de squash ou de pétanque ? Je ne peux pas l’imaginer.

On peut s’interroger sur la forme de cette annonce du COJO*. J’ai été averti par un mail à 10h03 jeudi que le billard n’était pas retenu... J’ai bien conscience que chacun, passionné, pense que c’est son sport qui aurait dû être choisi et qu’à un moment donné tout choix génère des déceptions. Je le comprends. Mais comment aujourd’hui justifier la persistance de cette dichotomie entre sports olympiques ou non olympiques ? N’est-ce que les contraintes économiques qui doivent guider ce choix ? Pourquoi limiter le nombre d’athlètes à 10 500 plutôt qu’à 8000 ou 12000 ? Comment peut-on justifier de mettre dans l’une ou l’autre des catégories tel ou tel sport ? Quels sont les critères ? L’universalité de la pratique ? Le fait que ce sport soit pratiqué partout dans le monde ? Le nombre de licenciés ? La parité homme-femme ? La pyramide des âges ? Les bienfaits pour la santé ? La médiatisation ? 

On voit bien si on met à côté de chacune des questions posées les sports qui nous viennent en tête que cet habillage ne tient pas. La véritable question n’est-elle pas celle de la définition d’un sport ? En dehors de l’histoire, des affinités qu’est-ce qui justifie le maintien de telle discipline plutôt que telle autre ? Qu’est-ce qui doit guider le choix des disciplines inscrites ? 

Je crois sincèrement qu’il faut revoir cette problématique. Aucun sport n’est meilleur ou pire qu’un autre. J’en ai assez que le billard soit dans le mauvais wagon et je pense que d’autres fédérations ressentent ce même sentiment d’exclusion. Ne vaudrait-il pas mieux abolir cette barrière et partir sur d’autres critères ? Ne serait-il pas plus logique de donner à chaque sport et de manière plus équitable, plus « égale » les moyens de se développer ? On demande aujourd’hui aux « petites fédérations » de faire tout comme les grandes. Ce n’est tout simplement pas possible. Avoir un cadre technique à disposition n’est pas la même chose qu’en avoir 3 ou plus. L’efficacité du travail fait par les bénévoles que nous sommes ne peut être comparée au rendement d’un salarié ! On le voit le chantier à traiter est vaste. 

Pour en revenir à Billard 2024 et à notre candidature, certains ne manqueront pas de dire que c’était couru d’avance, que nous n’aurions pas dû nous y prendre comme nous l’avons fait, que nous avons l’air malin maintenant. Je dirai au contraire que malgré le résultat, cette candidature est la meilleure chose qui soit arrivée au billard depuis 30 ans, l’arrivée des billards à poches dans l’hexagone et l’intérêt suscité à l’époque grâce à des diffusions télévisées sur des chaînes payantes. En effet le bilan est plus que positif. Nous avons réussi malgré nos vieilles habitudes à unir les différentes branches du billard sous la même bannière : les fédérations internationales, les joueurs, les industriels ont tous participé. Le retentissement médiatique est sans précédent : jamais les médias n’ont autant parlé du billard, jamais les gens n’ont montré autant de curiosité vis-à-vis de notre sport. L’arrivée de Décathlon dans le billard nous donne à penser que cet engouement ne va pas cesser de sitôt.

Nous ne devons pas renoncer et penser que cette non-sélection sonne le glas de tous nos espoirs. Au contraire ! Nous avons réussi à créer un groupe de travail international Billard 2024 qui a su montrer qu’il était possible de travailler ensemble et d’être ambitieux. Je veux ici les remercier. Fort de cette expérience nous devons prendre au mot le COJO et utiliser la plateforme des JO pour « surfer » sur la vague suscitée par cette candidature. Le WTT* des 11 et 12 mars est bien entendu maintenu et il faudra organiser d’autres événements de cette nature. Rien n’empêche d’imaginer s’inspirer de ce qui va être fait en ouvrant le marathon olympique à tous. Pourquoi ne pas mettre des billards dans un lieu emblématique en 2024 et organiser une manifestation populaire à laquelle chacun pourrait s’inscrire et participer sans distinction d’âge ou de sexe ?

Nous avons, grâce à cet acte de candidature, posé les jalons de ce qu’il faut mettre en œuvre dans les années à venir. La direction à suivre apparait clairement. A nous de faire en sorte que cet investissement porte ses fruits ! Le billard est bien un sport, c’est un sport pour tous et qui plus est, le sport de demain !


Jean-Paul Sinanian
Président de la Fédération française de billard 

Le 22 février 2019

COJO : Comité d'organisation des Jeux Olympiques

WTT : World Team Trophy 

BILLARD AU FEMININ EN PARTENARIAT AVEC DECATHLON

Petit tour sur la presse pour l'opération billard au féminin en partenariat avec Décathlon :

Bonne lecture, à suivre...

19
fév. 2019
HOMMAGE
HOMMAGE

Nous avons appris avec tristesse le décès de André Dauphin. Rendons-lui hommage, lui qui a oeuvré pour le billard pendant de longues années.


Il fut notamment secrétaire général de la Fédération, président de la commmission sportive carambole de 1977 à 1984, président du club de Moyeuvre de 1966 à 2000.

Un bénévole qui a donné beaucoup de son temps à sa passion, le billard.

Le Diplôme fédéral d’Initiateur (DFI) change de format
Nous nous étions engagés lors de l’Assemblée générale de la FFB, réunie à Auxerre en juin 2017, à alléger autant que possible les contraintes liées à la préparation et à l’obtention du diplôme fédéral d’initiateur (DFI).   Le moyen envisagé était notamment d’introduire une partie de formation à distance pour réduire le temps en présentiel (le format actuel prévoit cinq journées en formation et une journée pour les deux épreuves de certification).   L’expérience acquise à l’occasion de la mise en place de la première session du Diplôme d’entraîneur-coordonnateur fédéral (DECF) au début de la saison sportive 2018-2019 nous permet d’envisager aujourd’hui un autre format pour une session DFI.   Un même contenu mais un nouveau format    Le contenu de la formation et les épreuves de certification restent inchangés mais une « session DFI » s’articulera dorénavant en trois volets : - Volet 1 : la formation « théorique » commune à tous les candidats (options carambole et billards à poches) en formation à distance, - Volet 2 : Formation spécifique à l’option choisie à distance et en présentiel, - Volet 3 : Épreuves de certification (une épreuve orale commune à tous les candidats, une épreuve de conduite de séance spécifique à l’option choisie)   Nous passons ainsi de six journées en présentiel à seulement trois journées : - Un stage de deux jours pour la formation spécifique (carambole ou billards à poches)  - Une journée dédiée aux deux épreuves de certification   Il est de plus préférable de séparer les trois volets de la session dans le temps, en laissant un intervalle suffisant entre les séquences de formation et l’organisation des épreuves de certification.   Prochaine session sous ce nouveau format :   - Formation commune à distance le mardi soir de 19h00 à 20h30 du 2 avril au 28 mai 2019    - Formation spécifique option Carambole les 1er et 2 juin 2019 à Romans sur Isère    D’autres stages de formation spécifique, carambole ou billards à poches, vous seront proposés prochainement.   Téléchargez et renseignez le dossier d'inscription... Précisions sur le contenu de la formation...   La Direction technique nationale 
BILLARD AU FEMININ INTERVIEW AURORE BELLENS

Découvrez l'interview de Aurore Bellens, jeune championne de billard carambole, réalisée par Décathlon !

Nul doute que sa passion va donner envie à plus d'une !

Partenaires
Décathlon
Kozoom
Simonis
Aramith

Partenaires institutionnels et internationaux