En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés et mesurer la fréquentation de notre site. En savoir plus

Ok, j'ai compris
La Fdration Franaise de Billard sur Facebook La Fdration Franaise de Billard sur Twitter La Fdration Franaise de Billard sur Youtube
Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

Actualités internationales & haut niveau carambole

Actualités
World Cup 3-bandes UMB à Luxor

Nouvelle étape du circuit de la coupe du monde 3-bandes UMB pour Jérémy Bury, du 26 mars au 1er avril 2017 à Luxor en Egypte.

Informations gérénales - Liste des joueurs - Groupes  -  Site UMB

Championnats d'Europe carambole à Brandebourg

Les championnats d’Europe 2017 !
Les championnats d’Europe carambole regroupés se dérouleront du 28 avril au 7 mai 2017 à Brandebourg-sur-la-Havel (Allemagne).

Dernières informations (6 janvier 2017) :

- Vous pouvez maintenant consulter le détail des dispositions circonstancielles pour chaque épreuve en cliquant ICI.

- Nous vous rappelons que deux épreuves annexes (en individuel et par équipes de club au 3-bandes) sur petits billards sont ouvertes à tous. Les joueurs et clubs intéressés doivent s’engager auprès de la FFB à secretariat@ffbillard.com pour être inscrits par la Fédération auprès de la CEB.

Les joueurs français qui participeront aux différentes épreuves seront :
-    Ou sélectionnés par la Fédération française de billard (FFB),
-    Ou qualifiés par la Confédération européenne de billard (CEB) via les classements européens.

Tous les joueurs, sélectionnables par la FFB ou qualifiables par la CEB, doivent toutefois s’engager à participer et être inscrits par la FFB.

Dans cette perspective, chaque joueur concerné peut adresser, dès maintenant et jusqu’au 30 janvier 2017, un courriel à la FFB à secretariat@ffbillard.com pour demander son engagement en précisant :
-    Nom et prénom
-    Epreuve(s) dans laquelle (lesquelles) il souhaite être engagé.

Vous pouvez consulter les derniers classements européens (bande, cadres 71/2 et 47/2, 3-bandes hommes et femmes, billard artistique) sur le site de la CEB

Par ailleurs, voici les échéances nationales à partir desquelles seront arrêtées les sélections pour :

- le cadre 47/2 : après le TN du 5 février 2016 à Dijon
- le cadre 71/2 : dès aujourd’hui
- la bande : après le TN du 15 janvier 2016 à Douai
- le 3-bandes : après le TN du 22 janvier 2016 à Cestas
- le 5-quilles : après le TN du 5 février 2016 à Schiltigheim
- le billard artistique : après le TN du 5 février 2016 au Cap d’Agde

Consultez le tableau des sélections internationales pour chaque spécialité.
Consultez également le planning prévisionnel des épreuves.

Pour la FFB,
La Direction technique nationale

Lien utile :
Site de la CEB/les classements européens


 

Championnat du monde 3-bandes par équipes nationales
La Corée championne du monde!

Journée du dimanche

La Corée remporte son premier titre de champion du monde au 3-bandes par équipes avec Sung-Won Choi et Jae Guen Kim qui s’imposent en finale devant la Belgique conduite par Frédéric Caudron et Roland Forthomme (score 40 à 34 en 24 rep.). Dans une rencontre très défensive, la décision s’est faite dans les toutes dernières reprises, les Coréens parvenant à enchaîner 6, puis 2 pour conclure, alors que les Belges ne trouvaient plus les ressources pour réduire l'écart et espérer une reprise égalisatrice pus accessible. La Corée réalise 1,515 de M.G., contre 1,701 pour la Belgique et 1,923 pour les Pays-Bas (tenants du titre), défaits en demi-finale par la Belgique.

 

 

L’équipe de France s’est inclinée en demi-finale contre la Corée sur le score de 40 à 30 en 27 rep. Après un départ totalement en faveur des Coréens (17 à 6 à la 8e), Jérôme et Cédric ont bien réagi avec une série de 7, leur permettant de réduire l’écart (21 à 13 en 11 à la pause). Puis notre équipe confirmait sa reprise de confiance avec une série de 8 pour revenir à 27 partout à la 17 e. Mais dès lors, Sung-Won Choi et Jae Guen Kim imposaient une défense de fer jusqu’au terme de la rencontre, contraignant la France à commettre quelques fautes lourdes de conséquence à ce niveau. Avec 1,26 de M.G., l’équipe de France réitère l'exploit de 2004 où Jérémy Bury et Jean Christophe Roux s'étaient classés 3e avec 1,138. Malgré sa nouveauté et ses inconnues, la formule du Scotch Double a finalement très bien convenu à notre tandem qui a fait preuve d'une parfaite cohésion aussi bien dans l'autonomie que la concertation en fin de rencontre. Les niveaux de performance individuels très proches (3 échecs de différence sur l'ensemble des matchs) ont constitué un critère important dans ce parcours. Enfin,  un grand bravo à Cédric Melnytschenko pour sa progression dans la lucidité, même s'il reste encore du travail!

Le « Scotch Double »

Instauré la saison passée dans les prolongations, ce système de jeu impliquant les quatre joueurs dans une même rencontre avec le principe d’alternance a été étendu cette année à l’ensemble des matchs. Quelle analyse peut-on en faire après cette première expérience ?

Du point de vue du public, cette formule offre indéniablement un attrait supplémentaire. Le spectateur se concentre sur une seule table et n’a plus à alterner son attention d’une table à l’autre comme auparavant. L’enchaînement alterné dégage une plus grande attraction par la variété des styles de jeu, les différences d’attitude des coéquipiers (certains restent présents auprès de leur partenaire, d’autres rejoignent systématiquement leur chaise) et les moments de concertation sont très captivants. Voir Torbjorn Blomdahl ou Frédéric Caudron prendre l’avis de son partenaire est surprenant et fait découvrir le degré d’humilité et le partage de responsabilité dont font preuve les grands champions.

Côté joueurs, le ressenti est difficile à identifier et seule la performance globale ressort très légèrement inférieure avec ce système. Les joueurs ne jouant plus qu’un coup sur deux, le rythme se trouve plus haché avec sans doute quelques pertes de sensation ou d’automatisme, que la récupération entre les coups ou les échanges techniques ne semblent pas compenser pour le moment. La responsabilité conduit peut être à des prises de risque plus mesurées, aussi bien sur le replacement que sur la défense, mais la série de 20 de la Belgique nourrit de réels espoirs de voir prochainement des performances supérieures.

Résultats sur le site de l'événement

Live sur Kozoom.com

 

 

Championnat du monde 3-bandes par équipes nationales

Journée du samedi

La France accède au podium !

Opposés en quart de finale aux Suédois Torbjorn Blomdahl et Michael Nilsson (multiples champions du monde), Jérôme Barbeillon et Cédric Melnytschenko ont réussi l’exploit de s’imposer sur le score de 40 à 35 en 25 rep. Après un bon départ (14 à 6 en 8), notre équipe se faisait rejoindre dans les deux reprises suivantes avec 5, puis 9 de série pour les Suédois (20 à 16 à la pause). Mais dès la reprise du match, Cédric et Jérôme enchainaient avec une série de 14 points construits dans une parfaite sérénité. Puis le jeu se fermait des deux côtés, la pression se faisant aussi de plus en plus forte (34 à 30 à la 18e). La France gardait néanmoins son avance dans les dernières reprises et Blomdahl manquait le 2e point de la reprise égalisatrice.
Elle jouera la demi-finale dimanche à 12h00 contre la Corée, victorieuse de la Turquie (40 à 24 en 27 rep.).

 

La Belgique s’est imposée devant l’Allemagne 40 à 34 en 17 rep. avec une série de 20 (record de l’épreuve). Elle rencontrera en demi-finale les Pays-Bas « A » (D. Jaspers et J. Van Erp, tenants du titre), auteurs d’une remontée d’anthologie face à R. Burgman et B. van Beers (40 à 29 en 19).

 

Résultats sur le site de l'événement

Live sur Kozoom.com

 

Championnat du monde 3-bandes par équipes nationales

Championnat du monde 3-bandes par équipes nationales du 9 au 12 mars 2017 à Viersen (Allemagne)

Journée du vendredi

La France qualifiée pour les quarts de finale !

Au terme d’une rencontre très défensive, l’équipe de France s’est qualifiée pour les quarts de finale contre le Danemark (score final 40 à 39 en 41 rep.). Jusqu'à la pause, le plus gros écart n’aura été que de 4 points en faveur du Danemark, avant que les Français ne réagissent dès la reprise du match pour rester ensuite au contact et se détacher sur la fin (39 à 32). Mais un dernier sursaut du Danemark avec une série de 6 remettait la pression sur nos joueurs, qui avaient néanmoins l'avantage de la reprise égalisatrice, gràce à une meilleure M.G. La France réalise 1,194 de M.G. et devra attendre la fin des poules pour connaître son futur adversaire. Les Pays-Bas "B" (1,194), la Suède (1,66) et la Corée (1,481) se sont également qualifiées aujourd'hui pour les quarts de finale.

 

Résultats sur le site de l'évènement

Live sur Kozoom.com

 

Journée du jeudi 9 mars

Face à l’Argentine (F. Oliveto et G. Perez), l’équipe de France a bien négocié son entrée en compétition avec une victoire 40 à 16 en 26 rep. Après un très bon départ sur une série de 7, Jérôme et Cédric se détachaient nettement avec 8 de série, juste avant la pause. Puis le rythme baissait avec un passage à vide de 8 rep., en partie lié au changement brutal du rendement, mais sans conséquence sur l'issue du match. Sur la performance individuelle, Jérôme et Cédric ont produit à peu près le même niveau de jeu (avec un léger avantage à Cédric) et se sont bien adaptés à cette nouvelle formule du "scotch double". Ils seront opposés vendredi soir 20h00 au Danemark de Tony Carlsen et Allan Schroder pour une qualfication en quart de finale.

Informations générales - Liste des équipes - Groupes  -  UMB

 

La lettre de la Fédération

Collectif France
Jeunes 3-bandes
Téléchargements
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Kozoom
Billards Bréton
Simonis
Le billard en images