En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés et mesurer la fréquentation de notre site. En savoir plus

Ok, j'ai compris
Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

Actualités carambole - 5-quilles

Actualités
5-QUILLES : Le jeune Alexis Lemâtre remporte le titre

Le week-end du 26-27 mai s’est déroulé à Rouen, dans un cadre estival, le championnat de France 5-quilles Nationale 1.

32 joueurs, répartis en huit poules, se sont affrontés le samedi. Les deux premiers de chacune se qualifiant pour les huitièmes de finale.

Après une longue et très chaude journée, ont gagné leur billet pour le dimanche :

Lorin Jimmy (Grauves),
Adriani Emmanuel (Mâcon),
Rimbot Nicolas (Rouen),
Marchisseau Stéphane (Indépendant),
Mormiche Michel (Champagne-sur-Seine),
Talbot Michel (Rouen),
Davoine Bruno (Rouen),
Michelotti Francesco (Saint-Malo),
Sortais Claude (Rouen),
Rebelo Joaquim (Caudan),
Lemâtre Alexis (Saint-Pol-sur-Mer),
Bayon Pascal (Maisons-Alfort),
Lanusse Christophe (Laxou),
Saint-Georges Claude (Calais),
Lhermitte Sylvain (Saint-Sébastien-sur-Loire),
Guibert Philippe (Nantes).

Lors des huitièmes de finale, seuls Marchisseau et Rimbot réussissent à gagner par 3 sets à 0 contre leurs adversaires, Lanusse et Saint-Georges. Les autres matches sont plus disputés, le plus serré étant celui entre les franciliens Mormiche et Bayon qui se terminera au cinquième set à l’avantage de ce dernier.

Bayon continue son parcours en remportant son quart de finale contre un des joueurs du club hôte, Rimbot. Complètent le tableau des demi-finalistes, le breton Rebelo (3:2 contre Marchisseau), le jeune Lemâtre (3:1 contre Sortais) et Lorin (3:1 contre Adriani).

Les deux demi-finales fournissent du beau jeu et des scores serrés. Dans les deux cas, cinq sets sont nécessaires à l’issue desquels se qualifient pour la finale Lemâtre (le benjamin de la compétition) et Lorin.

La fatigue et le stress liés à l’enjeu jouent un rôle important dans le dernier duel. Les deux finalistes gagnent les sets, chacun leur tour, sur des scores assez nets. La rencontre bascule au quatrième, le plus disputé de tous. Tout prêt d’égaliser à deux sets partout, Lorin commet une erreur qui permet à Lemâtre de gagner 60 à 54 et donc de remporter la finale.

Après avoir gagné le titre Juniors deux années auparavant, Alexis Lemâtre est donc sacré champion de France 5-quilles Nationale 1. Un pas de plus pour ce jeune espoir du 5-quilles français vers le haut niveau d’une spécialité qui confirme toute sa vitalité.

Alberto Casale, chargé de gestion sportive 5-quilles.

5-QUILLES : finale championnat de France D1 par équipes

Le week-end du 19 et 20 mai 2018 s’est déroulée la finale du championnat de France D1 de 5-quilles par équipes. Morangis, champion de France en titre, accueillait les équipes de Rouen, Annoeullin et Saint-Dizier.

Le premier tour a vu s'affronter Morangis et Annoeullin d’un côté, Rouen et Saint-Dizier de l’autre.
Fait marquant, le simple qui opposait Xavier Guérin (Morangis) à Thibault Racary (Annoeullin) dans la première rencontre, démarrait par un très bon départ de l'Annoeullinnois qui, d'entrée, a creusé un écart qui aurait pu paraître décisif (79 à 15). Mais petit à petit le Morangissois, avec coups en mesure et défenses serrées, réduisait son écart jusqu’à obtenir la bille du match alors qu’il était encore mené 94 à 91.


Xavier Guérin, Morangis

Malheureusement il n'arrivera pas à marquer les neuf points nécessaires pour l'emporter et c'est bien Thibault Racary qui remportait ce premier match.


Thibault Racary, Annoeullin

Annoeullin s’imposait également dans l’autre simple et dans le double pour se garantir la qualification pour le deuxième tour avant même de jouer le relai. Important malgré tout pour les points de match, ce dernier était finalement remporté par Morangis.
La deuxième rencontre a réservé beaucoup moins de surprises puisque Rouen s’est facilement imposé 5 à 0 en remportant ses deux simples, son double et le match relai.

Le deuxième tour a vu s’affronter les deux équipes victorieuses du premier tour d'un côté et les deux défaites de l'autre. Morangis a remporté sa rencontre face à Saint-Dizier grâce à une victoire dans le relai.
Même issue dans l’autre rencontre entre deux des favoris : Annoeullin est venu à bout de Rouen dans un relai parfaitement maîtrisé. Grâce à cette victoire Annoeullin grimpait une marche de plus vers son nouveau titre de champion de France, mais il lui fallait encore battre Saint-Dizier le lendemain. Dans le cas contraire, le titre aurait été gagné par le vainqueur du duel Rouen-Morangis.


Gilles Durst, Saint-Dizier

Le dimanche débutait avec une surprise puisque David Guillemant perdait le simple contre Gabriel Hervelin dans la rencontre opposant Annoeullin et Saint-Dizier. L’exploit de Saint-Dizier restait donc possible à condition de gagner le relai. 
Dans l'autre rencontre Morangis retrouvait son jeu et s'imposait dans les deux simples. Rouen réussissait tout de même à remporter le double pour rendre le relai décisif pour la victoire. Les deux relais ne réservaient aucune surprise, Morangis et Annoeullin s'imposant sur le même score de 160 à 97.

Annoeullin a donc remporté son 7e titre de champion de France devant Morangis (2e), puis Rouen (3e) et enfin Saint-Dizier (4e).

Alberto Casale, chargé de gestion sportive 5-quilles.

5-QUILLES : la première pour Jublot !

Le week-end du 28 et 29 avril s’est déroulé le championnat de France 5-quilles Masters au Rouen Billard Club.

Le samedi, répartis en 4 poules, les 16 meilleurs joueurs de quilles de France ont bataillé pour se qualifier pour les quarts de finale.

Dans la première poule, Matthieu Hingant (Foix), champion en titre (depuis 5 ans) fait un sans-faute même si Guillaume Rouby (Morangis) le pousse au 5e set.
Xavier Guérin (Draveil, médaille de bronze l’année dernière) tire aussi son épingle du jeu.

Surprise dans la 2e poule.
Le joueur de Rouen, Maxime Jublot (vice-champion de France en titre) perd son 2e match en 5 sets contre Christophe Duvernoy Morangis) et se qualifie en 2e position.

Nicolas David (Saint-Sébastien-sur-Loire) est le plus impressionnant du samedi avec un triple 3 : 0 dans la poule 3, suivi par Marc Vicari (Châtillon).

La poule 4 est la plus équilibrée avec un risque de triangulaire. Michaël Carreau (Laxou) sort premier malgré sa défaite initiale contre Gianni Bongiovanni (Mer) à sa première participation.
En deuxième position Angelo Manzoli (Saint-Raphaël, 3e l’an dernier).

Le dimanche commence avec les quarts de finale.
Dans la partie gauche du tableau, Xavier Guérin  et Maxime Jublot disposent en 4 sets respectivement de Nicolas David et Michaël Carreau.

De l’autre côté, Matthieu Hingant doit batailler ferme pour arriver en demi-finale ; alors qu’il mène 2 sets à 0, il voit Marc Vicari revenir à 2 sets partout et il franchit le cap des 60 points dans le 5e set avec seulement 5 points d’avance.

Histoire similaire dans le dernier quart où Angelo Manzoli réussit à se qualifier en battant Christophe Duvernoy de 4 petits points dans le 5e set et peut donc rêver d’un 10e sacre.

En demi-finale Manzoli met  un terme au règne quinquennal de Matthieu HINGANT en le battant 3 sets à 1.
Il rencontre en finale Maxime Jublot vainqueur sur le même score de Xavier Guérin.

La finale maintient toutes ses promesses.
D’un côté, 9 titres de champion de France, de l’autre, l’espoir de concrétiser les résultats de ces dernières années et de gagner enfin le titre.


Maxime Jublot et Angelo Manzoli en finale

Cinq sets sont nécessaires pour départager les deux joueurs. Manzoli arrache le 4e set 60 à 57. Le dernier set se termine 60-48 pour Jublot.

Le Rouennais peut enfin savourer, dans son propre club, sa première consécration comme champion de France 5-quilles et faire mentir le dicton « nul n’est prophète en son pays ».

Encore une fois un beau week-end de billard autour de 3 billes et 5 quilles !

Alberto Casale, chargé de gestion sportive 5-quilles

 

5-QUILLES D1 : Rouen, Saint-Dizier, Annoeullin et Morangis A qualifiés pour la finale

Le week-end des 7 et 8 avril s’est déroulé le 2ème tour du Championnat de France 5-quilles par équipes.

A cause du forfait de dernière minute de l’équipe d’Epernay, 7 équipes se sont affrontées réparties en 2 poules.  Les 2 premiers de chaque poule sont qualifiés pour la finale des 19 et 20 mai.

Les équipes de Morangis B, Saint-Dizier et Brest se sont déplacées à Rouen chez l’équipe la mieux classée du 1er tour. Rouen a respecté son statut de favori gagnant toutes ses rencontres. Les trois autres équipes se sont battues mutuellement dans des rencontres qui ont toutes eu recours au relais décisif. Le gagnant de cette triangulaire a été l’équipe de Saint-Dizier qui rejoint les rouennais en finale.

A Annœullin, l’équipe hôte a gagné 4-1 contre les tenants du titre de Morangis A et 5-0 contre Gravelines. Si Gravelines a donc été éliminé, Annoeullin et Morangis A se retrouveront une nouvelle fois dans la finale qui se disputera en région parisienne en mai.

 

5-quilles : Euro Youth, la relève est déjà là !

Deux semaines après les exploits de nos deux équipes nationales à la Coupe d’Europe de 5-quilles à Herstal, nos juniors ont montré qu’ils sont bien partis pour suivre le chemin tracé par leurs aînés.
Florian Guingand (Champagne-sur-Seine, 18 ans, champion de France) et Erian Herrebrecht (Gravelines, 14 ans, vice-champion) ont bataillé contre leurs homologues venus d’Italie, Allemagne, Danemark, Belgique, Autriche et Luxembourg.

Florian était dans le groupe de l’un des favoris, l’italien Riccardo Matino.
Erian devait affronter l’allemand Max Gabel qui venait de faire forte impression à Herstal.
Après une défaite contre le joueur belge et une soufferte victoire contre l’Autrichien, Erian s’incline 2-0 devant Max Gabel après un premier set très serré.
Il finira 3e du groupe et restera hors des demi-finales.

Le plus expérimenté Florian réussit à se classer 2e du groupe en ne perdant que contre le joueur italien.
En demi-finale il est attendu par l’Allemand, le plus fort des participants.
Avec un départ presque parfait, Florian remporte assez nettement les deux premiers sets ; il est à ce moment à un seul set d’un énorme exploit.
Quelques petites erreurs, la ténacité et l’expérience de Gabel auront malheureusement raison des espoirs du français qui s’incline 3 à 2.

 

La lettre de la Fédération

Collectif France
Jeunes 3-bandes
Téléchargements
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Simonis
Aramith
Bulldog billard
Amphora

Partenaires institutionnels et internationaux