Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

Carambole - 5 quilles - Championnats d'Europe

Mise en ligne : 22-01-2024
Dernière mise à jour : 22-01-2024
Carambole - 5 quilles - Championnats d'Europe

A Calangianus (Sardaigne – Italie) ont eu lieu du 13 au 21 janvier 2024 les premiers championnats d’Europe 5 quilles "ALL-IN-ONE" avec plusieurs compétitions au programme.

Honneur aux dames qui démarrent ces championnats par l’épreuve individuelle. Dans le même temps a lieu aussi l’épreuve de biathlon par équipes avec un joueur de 3 bandes et un joueur de quilles.

Notre représentante chez les féminines, Emilie Butti du club d’Annœullin, rencontre dans son premier match international une des favorites, l’italienne Lucia Blondolillo, 4e du dernier championnat du monde. Comme si cela n’était pas suffisant, le match se joue sur le billard télé. Il y a des moyens plus cool de démarrer sa carrière en équipe de France. Emilie joue son jeu et, même si elle termine sur une défaite logique, elle fait honneur à sa première sélection. Le 2e match de sa poule sera contre une autrichienne. Encore une défaite mais plein d’expérience accumulée et une 9e place finale. Le titre revient à la championne du monde italienne Daniela Romiti. A la 2e place une danoise et sur la troisième marche du podium deux autres italiennes.

Podium de la catégorie femmes

Dans le biathlon Christophe Duvernoy joue le 3 bandes et Xavier Guérin le 5 quilles. Les français rencontrent l’Autriche, la République Tchèque et l’Italie 1 qui aligne Zanetti et Aniello soit ce qu’il se fait de mieux, ou presque, dans les 2 modes de jeu. Pour se qualifier il faut gagner sa poule ou être le meilleur deuxième des 3 poules. Avec une victoire la France sera 3e de la poule et 7e dans le classement final. Dans le match pour le titre on parle italien. En créant la surprise le couple Sciacca-Quarta bat les ultra-favoris Zanetti-Aniello. Grosse performance aux 3 bandes de Sciacca (numéro 2 italien) qui bat Zanetti 25 à 8 en 8 reprises ce qui permettra à Quarta de mener à bien la fraction aux quilles malgré un retour spectaculaire d’Aniello qui passe tout près de l’exploit.

Christophe Duvernoy et Xavier Guérin

Pour la première fois a lieu une compétition de double mixte avec des matchs sur 1 set à 120 points. La formule prévoit deux poules de 4 équipes suivies des demi-finales et de la finale. Nos 2 joueurs, Emilie Butti et Alexis Lemâtre, sont dans une poule avec Danemark 1, Autriche 1 et Italie 2. Belle victoire contre l’Autriche 120 à 60. S’ensuivent deux défaites contre les très forts danois (ils obtiendront la médaille d’argent) et contre les italiens (qui auront le bronze). A l’arrivée une 5e place plus qu’honorable. La compétition est gagnée par le couple italien qui alignait deux champions du monde, Daniela Romiti et Michelangelo Aniello.

Alexis Lemâtre

Place aux 5 quilles individuel hommes avec 48 joueurs répartis dans 16 poules, les 2 premiers de chaque poule se qualifiant pour les 16e de finale. Nos 4 joueurs, Xavier Guérin, Alexis Lemâtre, Christophe Duvernoy et Nicolas David, se qualifient tous pour les 16e, Alexis comme premier de poule. Le reclassement est sévère avec Nicolas David qui doit jouer contre l’italien Marcolin pluri-médaillé dans les championnats d’Italie, d’Europe et du monde même si jamais couronné. La marche est trop haute pour Nicolas qui s’incline en 3 sets.

Nicolas David

Plus abordable le match de Xavier Guérin contre le même joueur tchèque qui l’avait battu sèchement en poule. Ce match a une tout autre issue car Xavier s’impose en 3 manches sèches. Nos 2 derniers représentants, Duvernoy et Lemâtre, doivent jouer l’un contre l’autre. Jamais facile ces rencontres fratricides même si cela permet à la France d’avoir un 2e représentant dans les 8e. Dans un match tendu Alexis démarre mieux et prend 2 sets d’avance. La rencontre bascule au 3e set qui voit Christophe s’imposer sur le fil. La dynamique de la rencontre change et à l’arrivée Christophe s’impose par 3 sets à 2.

Malheureusement dans les 8e de finale Xavier et Christophe rencontrent les 2 meilleurs italiens, respectivement Aniello  et Quarta qu’on ne présente plus. La marche est bien trop haute et le parcours de nos deux joueurs s’arrête donc là. La finale est, comme très souvent, toute italienne entre Quarta et Aniello et tourne à l’avantage d’Aniello qui était pourtant mené 2 sets à 0. Complètent le podium l’italien Mignolo et l’allemand Max Gabel ce dernier auteur d’un remarquable parcours.

Le par équipes clôt ce long championnat. Quinze teams sont répartis en 5 poules de 3 ; se qualifient pour les quarts les 5 premiers de poules et les 3 meilleurs deuxièmes. La France (Guérin, Lemâtre, Duvernoy, David) a hérité d’un tirage au sort compliqué, ayant dans sa poule l’équipe 2 d’Italie et les Pays Bas, la bataille pour être parmi les 8 meilleurs équipes s’annonce dure.

Xavier Guérin, Nicolas David, Alexis Lemâtre et Christophe Duvernoy

Malheureusement l’équipe ne fait pas carton plein contre les Pays Bas et est donc obligée de gagner au moins un des 4 matchs contre Italie 2. L’exploit ne sera pas loin car la victoire échappe de très peu que ce soit dans un des simple, le double et le relais perdus à chaque pour une poignée de points. A l’arrivée l’équipe de France sera 9e du reclassement et donc exclue des quarts de finale. La déception est là mais contre l’Italie nos joueurs ont prouvé leur valeur faisant trembler des joueurs très expérimentés. Dans cette dernière compétition la victoire revient logiquement à l’équipe A d’Italie qui bat … l’équipe B italienne ; complètent le podium la Suisse et la Belgique qui réalise l’exploit de battre l’Allemagne.

L'équipe de France et l'équipe d'Italie

Le prochain rendez-vous international des quilles sera début octobre à Turin pour le championnat du monde individuel et U22.

Les résultats détaillés sur le site de la CEB

 

La lettre de la Fédération

Collectif FranceJeunes 3-bandes
Téléchargements
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Chevillotte
Les Biscuits de Mél
Aramith
Strachan
Simonis
Kozoom
Décathlon
Bulldog-billard
Toulet
Onboard
LSEI

Partenaires institutionnels et internationaux